Transformation digitale de Solocal : éléments de langage pour adoucir 1000 licenciements

Manifestation des salariés de Solocal, le 1er mars (Photo CGT)

L’hypocrisie du discours de la direction de Solocal, anciennement Pagejaunes, est mis sur le devant de la scène par le journal l’Humanité à l’heure où un plan social mène à la suppression de 1000 emplois, soit près du quart des effectifs. Le quotidien de gauche révèle les consignes distribuées aux managers afin d’adoucir le choc du plan de licenciements massif en ayant eu accès à un document interne.

On comprend les objectifs de la direction générale et on ne peut lui dénier une certaine habileté dans ses consignes, exception faite de les avoir diffusées par écrit. On a l’impression de revivre l’épisode de l’enregistrement des propos de Laurent Wauquiez, président des Républicains, devant les étudiants de l’EM Lyon. Quant aux salariés, ils doivent savoir comment on souhaite les manipuler. Cette démarche de Solocal est susceptible d’être employée par tant d’entreprises. La divulgation des éléments de langage est une information indispensable.

L’Humanité révèle le « Kit de com managers » dont il a eu connaissance. Les éléments de langage sont fournis aux chefs de service. Ainsi, ce qui a été annoncé à Pages jaunes ne doit pas être appelé plan de licenciement, mais il faut parler de « projet ». Le conditionnel doit être utilisé. Le mot licenciement doit être remplacé par « emploi impacté ».

Il s’agit également de préserver la motivation des équipes. « Veiller à garder les équipes motivées (…) Rappeler aux collaborateurs que l’entreprise continue de travailler sereinement« . Les managers ne doivent pas laisser de trace écrite. Elles pourraient être employées devant les prudhommes ou la presse. « Les messages sont à délivrer à l’oral uniquement, de façon informelle.«   De plus, ces managers doivent rester purement professionnels, dédiés à la réussite de l’entreprise.

« N’exprimez jamais vos propres doutes ; ne prenez pas parti ; ne donnez pas votre opinion personnelle, notamment sur les réductions d’effectifs envisagées« , conseille le document.  Enfin, il faut répondre de manière positive aux clients qui s’inquiètent. « Oui, SoLocal s’engage dans un nouvel élan stratégique au service de votre satisfaction et celle de nos utilisateurs pour devenir l’un des champions du digital en France« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !