Reprise de véhicule d’occasion entièrement sur internet chez Autosphere

Une application mobile permet de réaliser l'examen du véhicule à distance

L’expérience client dans la vente de véhicule se transforme afin de gagner du temps. Autosphere, distributeur automobile, lance un service de reprise de véhicule d’occasion réalisé entièrement à distance. Il utilise pour cela la solution technique de Tchek, spécialiste de l’inspection et du remarketing de véhicules avec l’IA. La reprise de l’ancien véhicule est un moment clé du parcours client. Le nouveau service vise à gérer ce processus complètement à distance et simplement.



La moitié des demandes de reprise de véhicules a lieu sur internet

« 2023 a été marqué par une augmentation remarquable des demandes de reprise et d’échange de véhicules réalisées en ligne de la part des particuliers, avec une part de 50% de nos demandes sur autosphere.fr » indique le distributeur.

Pour répondre à la demande des particuliers qui ne peuvent pas se déplacer en concession, Autosphere met à leur disposition un service de reprise à distance. Cela va de la prise de rendez-vous au convoyage du véhicule. L’application web de Tcheck, basée sur l’intelligence artificielle par l’image, permet au client de réaliser à distance l’inspection de son véhicule d’occasion.

Cette inspection sert à détecter les dommages et leur gravité, évalue les coûts de réparation et émet un rapport au conseiller reprise du réseau Autosphere. Ce parcours est activé lorsque le client sélectionne le service de reprise à distance sur autosphere.fr. Il est alors contacté par un conseiller reprise pour lui expliquer les étapes et il reçoit ensuite un lien vers l’application web pour réaliser l’inspection à distance.


Autopshère gère 250 concessions en France

L’offre de reprise par Autosphere est faite en ligne


Le conseiller établit une offre de reprise ferme qu’il propose au client lors d’un rendez-vous en ligne après avoir analysé le rapport d’inspection et les tendances du marché. Si le client accepte l’offre, il la signe. Un convoyeur partenaire récupère le véhicule à l’endroit prévu au domicile ou sur le lieu de travail. Le paiement se déclenche et intervient sous 48h.

Après un premier déploiement sur les véhicules d’occasion, le groupe envisage un déploiement des solutions de Tchek pour les reprises sur site et ses leasings. « L’intégration de la solution Tchek à notre processus d’estimation du véhicule soutient notre stratégie de transformation de l’expérience client et de la distribution automobile » souligne Hervé Miralles, président du groupe Emil Frey France, maison mère d’Autosphere.

Il souhaite renforcer sa présence sur le rachat cash et ferme. « Nous visons à professionnaliser la reprise en ligne et à sécuriser nos clients avec cette technologie innovante, Nous prévoyons de doubler nos reprises à distance en 2024 » annonce-t-il. « Avec Tchek, Autosphere améliore l’efficacité de son processus de reprise en ligne. Les conseillers d’Autosphere ont  une assurance plus fine de l’état du véhicule éliminant ainsi les mauvaises surprises des deux côtés » pointe Lea Chevry, cofondatrice et Chief Revenue Officer de Tchek.

Autosphere a un réseau de 250 concessions


Autosphere est la marque commerciale du distributeur de véhicules Emil Frey France. Elle propose plus de 15 000 véhicules neufs et d’occasion à l’achat, en ligne ou en concession, des solutions de financement et d’assurance, des services de reprise de véhicule et d’entretien. Autosphere possède un réseau de plus de 250 concessions auto et moto en France, distribuant 29 marques  constructeurs.

Emil Frey France évolue dans les domaines de l’automobile et de l’agroéquipement. Ses activités se répartissent entre la distribution automobile et moto (Autosphere et son réseau), son cœur de métier, la distribution de véhicules industriels (Groupe Kertrucks), le commerce de gros et de détail de pièces détachées d’origine et indépendantes (Dispro, FLSA, Flauraud, Barrault), la conception de pièces détachées (MGA), le reconditionnement de véhicules d’occasion (CRVO) et la distribution de matériels agricoles (Bretagri).

Il est l’importateur officiel des marques Mitsubishi Motors, Subaru et TVS sur le marché français. Il a vendu en France, en 2022, 227 554 véhicules neufs et d’occasion sur sa branche retail et son chiffre d’affaires consolidé s’élève à 4,9 milliards d’euros. Le groupe emploie 10 000 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *