Réalité augmentée : 3 innovations accompagnées par les industries du commerce

La plateforme de Kaviar anime un prospectus papier

La réalité augmentée va-t-elle enfin décoller ? A l’occasion d’un événement organisé par le Picom, le pôle de compétitivité des industries du commerce, le 21 novembre, trois sociétés ont présenté des innovations reposant sur l’usage de la réalité augmentée, soit via le smartphone soit via le casque Hololens de Microsoft.

Kaviar accélère le passage à la réalité augmentée

La startup Kaviar est la plus marquante. Avec sa solution, chacun – que l’on soit un particulier, une marque ou une agence de communication – doit pouvoir réaliser sa propre application de réalité augmentée. Le dispositif fonctionne sur mobile pour un coût du service très bas. La solution fonctionne dans le Cloud, elle permet d’animer un contenu numérique, qu’il s’agisse d’une image, d’une vidéo, d’un objet 3D ou d’un lien web.

La plateforme en mode Saas convient à tous les secteurs d’activité, le commerce, la presse, la formation, les loisirs, … Lors de l’usage, il n’y a pas besoin de lire un QR code, il suffit de scanner le visuel.

L’application de MCQ Scan pointe sur des éléments clés de l’équipement

Reposant également sur l’usage du mobile, MCQ Scan présente pour sa part une aide augmentée lorsque l’on filme un produit avec son smartphone. Des points clés apparaissent sur l’image du produit filmé, indiqués par des cercles ou par des flèches. En les cliquant, on visualise des informations sur l’usage du point ciblé tel que « molette permettant de varier la vitesse », « appuyez ici pour vérifier le niveau de la batterie » ou « insérer la lame au maximum ».

Le casque Hololens de Microsoft doit progresser

Enfin, la société de services Phoceis propose la réalité augmentée dans le cadre d’un POC (Proof of Concept) développé pour la société K par K, spécialiste de l’isolation, des fenêtres, des portes et des volets. La solution est baptisée « outil de vente augmentée ». Elle vise à améliorer l’expérience d’achat en exploitant le casque Hololens de Microsoft. Le casque permet de visualiser en situation réelle l’impact qu’aurait le remplacement des fenêtres de son domicile. On peut notamment choisir la couleur.

La cliente visualise de nouvelles fenêtres via le casque Hololens

Le client en portant les lunettes Hololens visualise à quoi pourrait ressembler de nouvelles fenêtres. Un bémol, dans la version actuelle du casque Hololens, le rendu de la transparence des fenêtres est difficile à réaliser. On aboutit à des fenêtres plutôt opaques. La version 2 du casque Hololens qui commence à être présentée par Microsoft devrait améliorer le rendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !