Produits tech reconditionnés : financement massif pour la place de marché Back Market


La place de marché Back Market, fondée en 2014, vient de récolter 450 millions d’euros de financement et est valorisée 5,1 milliards d’euros. C’est la plus grosse valorisation des jeunes sociétés françaises. La société vend des terminaux électroniques d’occasion et reconditionnés, de type smartphones, tablettes ou PC proposés par 1500 vendeurs dans le monde, et qui font travailler des milliers de réparateurs, dont environ 5000 en France. La place de marché ajoute une garantie aux produits vendus afin de rassurer ses clients.

L’occasion dans l’automobile représente 70% des ventes

Pour expliquer son activité, c’est une comparaison avec le marché de l’automobile qu’utilise Thibaud Hug de Larauze, Président et fondateur de Back Market. Dans l’automobile, 70% des ventes sont des véhicules d’occasion dont 70% sont réalisées par des professionnels. Dans le domaine de l’électronique grand public, on est encore loin de ce poids de l’occasion qui ne représente que 15% des ventes en France, et 6,5% à l’échelle mondiale. Ce qui permet à Back Market de se projeter dans un futur en forte croissance en ciblant les mêmes chiffres que dans l’automobile.

Back Market réalise actuellement 60% de son chiffre d’affaires par la vente de smartphones d’occasion, puis viennent les tablettes, les PC et les consoles de jeu vidéo La place de marché emploie 650 salariés et revendique 6 millions de clients. Elle prévoit le recrutement de 350 personnes en 2022. Back Market est présent dans 16 pays, en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. La marque est encore très peu connue aux Etats-Unis.

Un hébergement des sites web de Back Market dans le Cloud public

Côté technologies, les sites web de Back Market fonctionnent en mode DevOps. Ils sont exploités avec les plateformes Kubernetes sur le Cloud public AWS (Amazon Web Services) en utilisant des outils tels que TerraGrunt, Kops ou Helm pour assurer la reproductibilité complète des piles technologiques. Les équipes utilisent Django le cadre de développement logiciel en Python et les conteneurs logiciels Docker.

Docker est utilisé pour isoler les applications dans des conteneurs, tandis que Kubernetes sert à la planification et à l’orchestration de ces conteneurs pour déployer les applications. Grâce à ces outils, les équipes de Back Market installent les applications sur différentes machines présentes dans le Cloud. Les outils de productivité des équipes de la place de marché fonctionnent dans le Cloud qu’il s’agisse de Slack, de Google Workspace ou de Zoom. Back Market utilise également le Cloud Google GCP en particulier pour les usages de ses données. Dans le cadre de ses contrats, Back Market communique de nombreuses informations et données à ses vendeurs et reconditionneurs afin qu’ils développent leur activité.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *