Peugeot retient une Fintech pour le paiement digital des services d’entretien de ses véhicules

Le groupe PSA (Peugeot Société Anonyme) recourt aux dispositifs de paiement digitaux de la Fintech Score & Secure Payment (SSP) à destination de ses clients qui font entretenir leur véhicule dans son réseau de réparation. Cela concerne ses marques Peugeot, Citroën, DS Automobiles, Opel et Vauxhall.

Un paiement sécurisé en plusieurs fois

L’objectif est la fluidification du parcours client et la sécurisation des paiements. La solution de SSP est déjà largement employée dans le secteur du e-commerce, sur internet et en point de vente. Le système permet aux clients de payer en ligne leurs prestations après-vente. Le paiement peut se faire, en différé, en plusieurs fois ou au comptant. La Fintech traite le paiement, la lutte contre la fraude et le recouvrement par le rachat de créances.

« Ce nouveau service est une étape majeure dans la digitalisation et la simplification de notre parcours après-vente »

« Ce nouveau service est une étape majeure dans la digitalisation et la simplification de notre parcours après-vente, et donne une vraie souplesse à nos clients » considère Delphine Lafon Degrange, directrice Marketing & Digital de PSA Aftermarket. Ce qui a décidé PSA, c’est l’adaptabilité de SSP afin de se caler sur les attentes spécifiques du constructeur automobile. « A l’heure du phygital et de la dématérialisation, PSA était à la recherche d’un acteur capable de répondre à la complexité d’adresser des enjeux multi réseaux, avec des réparateurs agréés et notre entité Eurorepar Car Service, multi usages, tout en étant multi moyens de paiement et avec une dimension internationale » pointe la directrice.

Les réparateurs automobiles de PSA, pour leur part, accèdent à un système simple à utiliser et à un suivi exhaustif des paiements. Ce système sera également proposé sur les bornes 24/7, implantées dans beaucoup de concessions, ce qui permettra de proposer le service aux clients en après-vente. Il est prévu de déployer la solution dans l’ensemble des filiales et des importateurs de PSA. En Europe, les pays seront équipés d’ici la fin du premier semestre 2021. Le déploiement se poursuivra au second semestre en Russie, Turquie, au Maroc, en Tunisie, au Brésil et Argentine.

PSA a mis en place des bornes 24/7 pour la récupération des véhicules

Une Fintech qui gère déjà les paiements pour 14 000 commerçants

La Fintech SSP a été créée en 2017 en tant qu’émanation de la société Wordline. Elle sécurise déjà 4 milliards d’euros de paiement par an pour 14 000 commerçants. En novembre 2020, elle a reçu un financement de 6 millions d’euros de la part de Cegedim, une société de technologies et de services dans la santé.

Le service permet de proposer des facilités de paiement aux clients via la carte bancaire, le virement ou le prélèvement SEPA

Chez PSA, le service de SSP permet de proposer des facilités de paiement aux clients via différents moyens, tels que la carte bancaire, le virement ou le prélèvement SEPA, sans frais pour le client. Les garagistes quant à eux bénéficient de l’avance de fonds (si le client paie en plusieurs fois), d’une garantie (dans le cas où un paiement ne serait pas honoré). Les commissions payées par les réparateurs sur les transactions sont particulièrement compétitives, promet PSA.

La mise en place du e-paiement généralisé vient à la suite d’autres innovations digitales de PSA dans le domaine de l’après-vente. On citera le déploiement de Videocheck à l’échelle mondiale. Il s’agit de l’envoi d’une vidéo au client accompagnée d’un devis des travaux à prévoir sur son véhicule. Il y a également  la « self-réception 24/7 » qui est en cours de généralisation progressive dans les réseaux de marque du groupe PSA. Et enfin, les rendez-vous en ligne, le « on line-Booking », utilisés par 20% des clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *