Pas d’interdiction de ChatGPT chez Carrefour, mais une sensibilisation des équipes

Selma Bekhechi, Carrefour (Photo David Arous)

L’arrivée de l’intelligence artificielle générative telle que ChatGPT d’OpenAI bouscule les organisations. Si une banque comme Société Générale interdit d’utiliser ChatGPT ou d’effectuer des traductions avec Google translate depuis son poste de travail, chez Carrefour, il n’y a pas de restrictions fortes.

Intervention lors de l’événement France Digitale Day 2023

C’est ce que décrit Selma Bekhechi, Chief Digital Acceleration Officer chez Carrefour, responsable de l’accélération digitale du géant de la grande distribution. Elle a pris la parole à l’occasion de l’événement FDDay 2023 (France Digitale Day 2023) organisé le 20 septembre à Paris.

Carrefour s’est récemment distingué en mettant en ligne le chatbot Hopla développé avec Microsoft et OpenAI

Outre une gouvernance globale et le respect de RGPD, il y a une sensibilisation et la formation des équipes. Carrefour s’est récemment distingué en mettant en ligne le chatbot Hopla développé avec Microsoft et OpenAI afin d’accompagner le parcours de courses du consommateur. En juin dernier, Carrefour a également mis en place un studio marketing grâce à l’IA générative afin de produire des contenus.

« Nous n’avons pas de gouvernance bancaire, mais évidement dans un grand groupe, il y a une gouvernance de la donnée et la conformité RGPD. Dans les cas d’usage [Hopla et studio marketing] il n’y avait pas de données sensibles » explique la responsable. Carrefour a également été vigilant sur la localisation des serveurs de Microsoft. « Dans les cas que l’on a travaillés avec OpenAI et Microsoft, on s’est assuré d’être sur Azure avec des serveurs en Europe » poursuit-elle.



Pas d’approche de blocage de l’usage de l’IA générative

« On n’a pas eu une approche blocage. Après on a des règles globales, par contre on sensibilise très fortement » résume la responsable. « Aujourd’hui on n’a pas mis en place de restrictions fortes, par contre on a une sensibilisation. L’ensemble de mes collaborateurs sont sensibilisés sur le fait que les données personnelles et les données financières, sont des choses qui ne doivent pas circuler. Il y a une gouvernance globale de la donnée » précise-t-elle.

« Sur GenAI nous avons mené des formations ad hoc complémentaires au cours des derniers mois à plus de mille collaborateurs qui ont accès à des informations sensibles pour leur expliquer les enjeux, les sensibiliser, qu’ils comprennent bien le sujet » insiste-t-elle.

Pour rappel, le chatbot Hopla vise à accompagner le client sur Carrefour.fr. « Vous cherchez des idées de recette, vous voulez faire des paniers pour la semaine, vous avez un budget contraint, ou vous dites que vous avez des habitudes alimentaires, et ce chatbot dans l’interaction va vous aider à faire vos choix et aller jusqu’au panier » décrit Selma Bekhechi.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *