Multiplier les points de contact avec les clients : la stratégie de Picard Surgelés

Picard Surgelés fait flèche de tout bois afin d’être au plus près de ses clients et atteindre 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires d’ici 5 ans. L’enseigne multiplie les initiatives en matière de mise à disposition des produits auprès de ses clients.

Livraison à domicile sur toute la France

Après la livraison à domicile sur toute la France en 2020, le « click and collect » testé fin 2020, Picard Surgelés reprend le déploiement de ses snacks bar connectés dans les entreprises. L’enseigne tire également les premiers enseignements de son partenariat  avec Deliveroo, qui permet de commander des plats Picard via l’application de Deliveroo.

En 2020, la livraison à domicile a connu une croissance à 3 chiffres

En 2020, la livraison à domicile a connu une croissance à 3 chiffres facilitée par le confinement du à la Covid-19. Picard Surgelés est passé de la couverture de 25% du territoire à 100% en ayant recours à Chronofresh. Fin 2020, Picard a testé un nouveau service, le click & collect de Noël. Le test a été réalisé sur 120 magasins. Le client effectue une précommande de ses produits et vient les chercher entre le 21 et le 24 décembre.

« L’idée était que Picard devienne le congélateur de ses clients qui n’ont pas tous le bon congélateur » explique Nathalie Jacquot, directrice Digital, e-commerce et omni-canal de Picard. La responsable a rejoint Picard Surgelés depuis octobre 2020, juste avant le second confinement du à la Covid-19, en provenance d’Intermarché. Elle a pris la parole à l’occasion de l’événement « Retail & E-commerce » organisé par le Hub Institute, les 2 et 3 février 2021.

Préparation du déploiement national du « click and collect »

« Cela a dépassé nos espérances parce que nous avons dépassé les objectifs de 30%. Nous sommes en train de travailler sur un déploiement national » annonce la responsable. Sur ce service, Picard Surgelés affiche un NPS positif de 46 et une note de satisfaction de 4,4 sur 5. Dans le même temps, Picard a repris le déploiement de ses « snackbars connectés ». Ils proposent des plats et des desserts surgelés. Aujourd’hui, une trentaine de ces distributeurs sont installés principalement en île de France.

Dans le cadre du partenariat avec Deliveroo, les commandes se développent sur ce nouveau canal

L’ambition de l’enseigne est d’en avoir beaucoup plus. Ce distributeur permet 24 heures sur 24, d’avoir accès à une offre de plats et de desserts renouvelée à partir de 3 € le plat. En cas de souci de congélation, la machine est déconnectée. Par ailleurs, il est possible de commander des produits Picard sur Deliveroo depuis le 21 janvier auprès de 14 magasins, sur Paris et la petite couronne. Les commandes se développent. « Depuis 6 semaines maintenant, on voit se développer les commandes. On est sur des parcours de courses et d’accessibilité qui sont très nouveaux et très forts pour nos clients, donc avec une belle ambition là aussi » indique-t-on chez Picard Surgelés.

Qu’il s’agisse du recours à Deliveroo, du « Click and  Collect », de la livraison à domicile sur toute France, ou des snackbars connectés, tout cela s’inscrit dans le plan de croissance de Picard dont l’objectif est d’atteindre 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans les 5 ans.

La croissance doit venir de l’omni-canal

La croissance viendra de l’omni-canal. « Pour accélérer la transformation digitale et la croissance sur l’omni-canalité, nous mettons en place des POC [NDLR : preuve de concept] ou des MVP [NDLR : minimum viable product] sur quelques magasins toujours volontaires » commente Nathalie Jacquot.

« Nous testons pour mesurer l’appétence des clients, et identifier les besoins pour l’ensemble de nos collaborateur »

« Le plus important est que les équipes soient engagées et s’approprient les projets. Nous testons pour mesurer l’appétence des clients, et identifier les besoins pour l’ensemble de nos collaborateurs à la fois dans les magasins et au siège de notre entreprise » ajoute-t-elle. Picard Surgelés met en place des équipes dédiées multiservices à un projet et raisonne en mode agile.

Un nouveau site web a été mis en place en juin 2020. Quant à l’application mobile, elle est en pleine refonte. « Elle va arriver courant 2021. C’est le premier projet que l’on gère en 100% agile au sein de l’entreprise. L’application mobile est sur une logique de MVP » conclut la responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !