L’enseigne de mode Mango revendique 15 plateformes d’IA de la création à l’après vente

Mango s'appuie sur l'IA de la conception au service client

L’enseigne espagnole de mode Mango annonce avoir lancé Lisa, sa propre plateforme d’IA générative conversationnelle, début octobre.  La plateforme est destinée à ses employés et aux partenaires. Elle doit apporter des améliorations qu’il s’agisse du développement des collections ou du service après-vente.

Une plateforme de génération d’images par IA

Mango annonce disposer également d’une autre plateforme de génération d’images par intelligence artificielle, baptisée Inspire, pour son équipe de conception, le studio de photographie et les architectes techniques, grâce à laquelle plus de 20 vêtements co-créés avec l’IA générative ont désormais été lancés sur le marché.  

Mango possède des IA dans des domaines tels que la tarification ou la personnalisation des produits pour ses clients

En ce qui concerne l’intelligence artificielle, Mango revendique plus d’une quinzaine de plateformes tout au long de sa chaîne de valeur dans des domaines tels que la tarification et la personnalisation des produits pour ses clients. La plateforme Lisa utilise différents modèles d’IA, à la fois privés et Open Source et formés pour l’entreprise, à partir desquels le groupe de mode a construit sa propre plateforme d’IA générative conversationnelle en moins de neuf mois. 

La nouvelle plateforme dispose d’une interface propre à Mango, similaire à une interface ChatGPT d’OpenAI, adaptée pour être utilisée par ses employés et ses partenaires. L’implémentation du contenu généré et l’IA conversationnelle doivent apporter des améliorations sur le développement des collections et pour le service après-vente. Mango est actuellement immergé dans la transformation numérique de ses principaux actifs informationnels : client, magasins, stock et produit. 

Un copilote pour les employés et les partenaires


« L’intelligence artificielle générative est une intelligence étendue, c’est-à-dire une technologie qui fera office de copilote pour nos employés et nos intervenants et qui nous aidera à étendre nos capacités, car soit la technologie nous rendra plus humains, soit elle ne sera d’aucune utilité » tranche Jordi Álex, directeur de la technologie, des données, de la confidentialité et de la sécurité de Mango.

Mango a développé il y a un an Inspire, une plateforme d’IA générative d’images, pour aider son équipe de conception

En plus de Lisa, Mango a développé il y a un an Inspire, une plateforme d’IA générative d’images, pour aider son équipe de conception et de produits à rechercher de l’inspiration en visualisant différents concepts, afin de pouvoir co-créer des imprimés, des tissus, des vêtements, etc.

Mango indique que les modèles d’IA d’aujourd’hui offrent des résultats de haute qualité pour diverses applications dans le design de mode, ce qui leur permet d’être adoptés par ses équipes. L’entreprise, qui a organisé de nombreuses séances d’information et de formation avec différentes équipes, a formé plus d’une centaine de designers et graphistes. Elle compte aujourd’hui sur le marché plus d’une vingtaine de vêtements co-créés avec l’Intelligence Artificielle. 

Création de scénarios et d’images

En plus de la conception des produits, des textures et des imprimés, Mango utilise l’IA générative pour le processus de création d’espaces, de scénarios et d’images de styles différents, afin d’aider ses équipes de studio de photographie, d’habillage de vitrines, de conception d’architecture et de décoration d’intérieur.

Mango a commencé à construire des plateformes d’apprentissage automatique (ML ou Machine Learning) en 2018

Mango déclare avoir commencé à construire des plateformes d’apprentissage automatique (ML ou Machine Learning) en 2018 et a développé à ce jour plus de quinze plateformes différentes qui appliquent l’intelligence artificielle à différents points de sa chaîne de valeur, tels que la tarification et la personnalisation. 

Les plateformes de Machine Learning développées par Mango incluent Midas, une plateforme utilisée pour sa politique tarifaire sur son site mango.com et par sa chaîne de magasins ; la plateforme Gaudí, pour recommander des produits à ses clients ; et la plateforme Iris, afin d’améliorer le service client. Iris est présente dans soixante pays et disponible dans vingt langues pour répondre aux clients. La plateforme Iris traite 3,5 millions de demandes clients par an, selon El Pais.

Une équipe de travail sur les actifs virtuels


L’entreprise possède une équipe en charge des actifs virtuels (Virtual Assets), créée en 2022 pour coïncider avec la participation de Mango à la « Metaverse Fashion Week ». Cette équipe comprend une dizaine d’ingénieurs 3D, logiciels, intelligence artificielle et blockchain, ainsi que d’artistes 3D. Son objectif est de développer des contenus et des projets numériques qui permettront à l’entreprise d’ajouter l’environnement virtuel à ses canaux numériques et physiques. 

Mango a intégré des technologies telles que ChatGPT, Bard de Google et OpenAI de Microsoft

Lisa doit aider à concevoir les collections et à soutenir les processus du service client. Selon les informations d’El Pais qui a interviewé Jordi Alex, la marque espagnole Mango a intégré des technologies telles que ChatGPT, Bard de Google et OpenAI de Microsoft à sa plate-forme interne pour garder le contrôle sur le processus de requête et de réponse. Mango a fait en sorte d’enrichir la réponse avec des données externes et internes tout en entraînant les grands modèles de langage [LLM] avec l’ADN de sa marque.

Lisa consolide désormais toutes les fonctionnalités sur une plateforme unifiée. « Lisa nous aidera tout au long des différentes étapes du processus, à commencer par l’analyse des tendances, où elle nous permettra de synthétiser de grosses quantités d’informations » confie Alex Jordi à El Pais. « Cela nous aidera pendant les phases d’idéation et de conception du produit en nous permettant d’expérimenter des impressions et des textures, et elle nous permettra d’analyser les commentaires des clients et des consommateurs » ajoute-t-il.

Un assistant conversationnel plus éclectique

L’IA conversationnelle sera également mise en œuvre pour le service après-vente afin d’optimiser les interactions avec les clients. « Notre objectif est de passer d’un assistant conversationnel destiné à des cas d’utilisation spécifiques à un assistant conversationnel interactif qui répond à divers cas d’utilisation sur diverses plates-formes pour nos consommateurs » indique le responsable. Son utilisation peut s’étendre à la gestion des stocks, mais uniquement pour des processus spécifiques, car l’entreprise s’appuiera toujours sur la technologie RFID pour le contrôle et la traçabilité en temps réel.

Une caractéristique unique de Lisa, par rapport aux autres outils d’IA de Mango, est son orientation interne. « L’outil sera utilisé par diverses équipes, notamment celles du siège social, de la conception, des ventes et de la logistique » souligne Álex Jordi. « Toutes nos équipes peuvent accéder à la même plateforme numérique pour centraliser leurs demandes textuelles et audio » conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *