Le paiement par reconnaissance faciale chez tous les hypers Carrefour en Chine

Nathalie Yu, Vice Présidente de Carrefour Chine

En Chine, Carrefour met les bouchées doubles en matière de nouveaux usages et de nouvelles technologies. En particulier, le distributeur qui y gère 210 hypermarchés déploie à grande vitesse les technologies d’encaissement des clients par eux-mêmes via leur application mobile.

La messagerie Wechat au coeur de la relation client

Le distributeur s’appuie sur son partenaire Tencent et son écosystème technologique, notamment la messagerie Wechat. La totalité des points de vente sont équipés avec le « scan and go », c’est à dire une application mobile qui sert au client à scanner les produits et les payer directement depuis son mobile.

Carrefour déploie actuellement le paiement par reconnaissance faciale. La moitié de ses grandes surfaces en chine sont équipées. D’ici 2 mois, c’est-à-dire en avril, la totalité des Hypers seront équipés en reconnaissance faciale. C’est ce qu’indique Nathalie Yu, Vice Présidente de Carrefour Chine. Elle s’est exprimée à l’occasion de l’événement China Connect, des 12 et 13 mars à Paris.

Amazon Go, du marketing

Interrogée sur les magasins type Amazon Go, dans lesquels les clients sont facturés automatiquement des produits qu’ils prennent en rayons sans avoir à les scanner avec leur mobile, la responsable considère cela comme du marketing. Ces nouvelles technologies vont-elles entraîner une réduction des personnels ? Les caissières seront reconverties à aider les clients face aux nouveaux outils techniques, répond-elle. Elle estime que les clients chinois apprécient de réaliser eux-mêmes leur encaissement.

Dans le même temps, les paiements mobiles par Wechat, lancés en mai 2015 par Carrefour, ont atteint un taux de 30% des paiements réalisés chez le distributeur depuis août 2018. Carrefour mène également des opérations de « Drive to store » avec Tencent via Wechat, par géo-localisation. La messagerie mobile sert enfin à récompenser les clients avec des coupons de réduction dématérialisés. Un coupon peut être partagé entre amis toujours via Wechat. Sur les six derniers mois de 2018, près de 7 millions de coupons ont été ainsi partagés. Cela permet d’atteindre des consommateurs qui ne sont pas forcément clients de Carrefour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !