Le ménage de la donnée récompensé lors du challenge de startups e-commerce de la Fevad

En préambule au salon Paris Retail Week qui se tient du 28 au 30 septembre, plusieurs startups du e-commerce ont été distinguées lors de l’événement start me up, organisé le 23 septembre par la Fevad, la fédération de la vente à distance. C’est la jeune société Unifai qui a remporté cette compétition.

Fiabiliser la donnée produit est clé dans la performance du commerce

La société propose de nettoyer les données produits et de les enrichir. « Le nerf de la guerre en e-commerce et en magasin est de fiabiliser la donnée produit. Nous faisons la promesse de récupérer des catalogues pauvres, pas toujours propres, pas toujours très fiables, et en quelques clics de les nettoyer, de les structurer et de les mettre dans un même format pour mieux les diffuser » présente Jesse Créange, CEO de Unifai. Un des associés de Unifai a écrit une thèse sur l’usage du Machine Learning pour le nettoyage de la donnée.

« Plusieurs IA spécialisées interviennent sur des problèmes délimités de nettoyage de la donnée, parce que l’intelligence magique n’existe pas »

« Nous avons développé plusieurs IA spécialisées sur des problèmes délimités de nettoyage de la donnée, parce que l’intelligence magique n’existe pas. Cela concerne l’intégration, la classification de produits, le matching, le dédoublonnage et la normalisation » liste l’entrepreneur. Unifai fiabilise ainsi les données et les enrichit. Quel retour sur investissement de ce nettoyage de la données produit ? « Chez Pimlkie, une fiche produit enrichie augmente le taux de conversion de +56% par rapport à une fiche pauvre. L’étude a été menée avec Akeneo » cite Jesse Créange, tout en précisant que Pimkie n’est pas un client de Unifai.

Autre cas, « chez Intersport, il leur faut intégrer 100 000 produits tous les mois, sur des périodes de 2 semaines. Nous faisons gagner 18 heures par opérateur et par semaine. Intersport s’appuie sur une équipe de 7 personnes » poursuit-il.
La classification des produits s’effectue avec des taux de confiance, le commerçant acceptant des taux d’erreur de 4%, 2% ou 1% de mauvaise classification. Les algorithmes s’améliorent au fil du temps. Unifai se place dans des démarches de partenariat avec les éditeurs de gestion de données produits (PIM) tels que Akeneo et Qable.

Optimiser ses ventes sur plusieurs places de marché

En deuxième position ex-aequo, on trouve Market Invaders qui permet aux marques et aux distributeurs d’optimiser leurs ventes sur les places de marché. L’application sert à centraliser via une seule interface l’activité d’un commerçant sur 90 places de marché, l’optimisation de la rentabilité et le développement est réalisé à travers 6 modules : PIM et gestion de catalogue, traduction automatique du catalogue, publication et synchronisation des stocks, ajustement automatique des prix, gestion des commandes (dont les connexions avec les API des transporteurs ou des logisticiens) et centralisation des messages clients.

La personnalisation de l’expérience utilisateur sans cookies dope les revenus des sites e-commerce

2ème ex-aequo, Potions dope les revenus des sites e-commerce grâce à des solutions de personnalisation de l’expérience utilisateur sans cookies. En s’appuyant sur une technologie de Edge Computing, Potions propose aux e-commerçants d’offrir une expérience de vente optimale sur leurs sites, tout en préservant la confidentialité totale de leurs visiteurs. En 3ème position ex-aequo, Sightness est une solution d’analytique qui propose grâce à son expertise métier dans le transport et la data, et à sa technologie d’intelligence artificielle, aux entreprises industrielles, de distribution et e-commerçants, de rendre l’acheminement de leurs produits ou de leurs matières, plus performant sur les trois enjeux principaux du transport : la réduction et l’optimisation des coûts, la satisfaction et l’expérience client et la transition bas-carbone.

Enfin, Welco est une plateforme de récupération de colis entre particuliers. Elle vise le dernier mètre de la livraison et référence des personnes disponibles pour récupérer les colis de leurs voisins, de manière sécurisée, à l’aide d’une application mobile, en contrepartie d’une (petite) rémunération. Elle crée du lien social entre particuliers. Elle permet de supprimer les détours en points relais et seconds passages des transporteurs, réduisant les émissions en CO2. Le jury présent sur la scène s’est interrogé sur ce qui se passe quand ce voisin est lui-même absent.

A l’occasion de ce challenge, le jury était composé de Nathalie Balla, Co-Présidente, LaRedoute.fr ; Ilan Benhaim, Co-fondateur de Veepee.fr ; Catherine Colin, fondatrice et PDG de Madeindesign.com et Elodie Perthuisot, Directrice exécutive e-commerce, data et transformation digitale de Carrefour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *