Le e-commerce représente 14% du commerce de détail de produits en France

Le e-commerce poursuit sa croissance en France. Il pèse désormais 129 milliards d’euros de ventes en 2021. C’est une augmentation de +15% par rapport à 2020, selon les chiffres détaillés publiés par la Fevad, l’association des commerçants de la vente à distance. Il y a eu 2 milliards d’achats en ligne en France en 2021.

Les produits high tech pour la maison poids lourds des ventes

L’e-commerce représente 14% du commerce de détail de produits dans l’hexagone. C’est une petite augmentation de 0,7 point par rapport à 2020. Ce sont les produits high tech pour la maison qui pèsent le plus, soit 36% du e-commerce. La mode et l’habillement pèse 21% des ventes en ligne. En bas de liste, les produits de grande consommation représentent seulement 11% du e-commerce. Ceci dit, cela signifie également que 86% des achats des Français ont toujours lieu dans des points de vente physiques.

Le e-commerce est porté par l’accélération des ventes de produits et la reprise des ventes de transports, tourisme et loisirs

Le secteur e-commerce a poursuivi sa progression en 2021 avec +15% portée par l’accélération des ventes de produits et la reprise des ventes de transports, tourisme et loisirs depuis le 2ème semestre 2021. Malgré cette reprise, cette dernière activité reste en recul par rapport au niveau des ventes pré-Covid. Le chiffre d’affaires des produits conserve une part majoritaire dans le chiffre d’affaires global du e-commerce, malgré une diminution de 3 points par rapport à 2020.

Après une année de forte augmentation du nombre d’e-acheteurs en 2020, la 2ème année de pandémie en 2021 a été une année de fidélisation lors de laquelle le nombre d’acheteurs a continué de progresser plus doucement pour atteindre 41,8 millions de clients dont +153 000 par rapport à 2020. Le mobile monte en puissance, avec 22,3 millions de Français qui effectuent des achats à partir de leur mobile.

Les achats dans la mode et l’habillement en tête

Les Français effectuent leurs achats en priorité dans la mode et l’habillement (60%), les produits culturels (47%), les chaussures (45%), l’hygiène beauté (43%), la maison et la décoration (36%). En queue de peloton, on trouve le bricolage et le jardinage (25%) et les bijoux (24%).  

Les sites e-commerce les plus puissants sont Amazon, Cdiscount du groupe Casino, Fnac, E.Leclerc et Decathlon

Les cinq sites e-commerce les plus puissants en France sont alors Amazon (25,4 millions de clients), Cdiscount du groupe Casino (11 millions de clients), Fnac (9,7 millions de clients), la grande distribution avec E.Leclerc (8,7 millions de clients) et le sport avec Decathlon (8,5 millions de clients). On est sur des propositions en ligne extrêmement émiettées. Seulement 1,2% des sites e-commerce réalisent plus de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires par an en France. Il y a 200 000 sites marchands actifs en France. Le nombre de sites marchands actifs a continué à augmenter en 2021, sur un rythme équivalent à 2020 avec +11% sur un an.

L’étude de la Fevad aborde par ailleurs les chiffres concernant les places de marché, l’usage de l’e-commerce au service des enseignes physiques et des circuits courts. Le e-commerce représente 185 000 emplois en 2021. A noter que le paiement sur le web s’effectue massivement par carte bancaire (77% des cas). Les solutions de paiement électroniques comme Paypal, Apple Pay et Google Pay sont une goutte d’eau.

La livraison à domicile employée par 8 acheteurs sur 10

En 2021, le mode de livraison favori des e-acheteurs reste la livraison à domicile, utilisé par 80% d’entre eux. Le retrait dans un lieu tiers comme un point relais, La Poste, une consigne ou un magasin d’enseigne est également largement utilisé avec un usage par près de 7 cyberacheteurs sur 10. L’étude aborde enfin, les achats des entreprises sur internet, en B to B ainsi que l’impact RSE du e-commerce.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *