L’armateur CMA CGM emploie la gamification afin que ses salariés réduisent les émissions de CO2


Le géant du transport maritime CMA CGM utilise la gamification et le collaboratif afin de diffuser sa démarche RSE auprès de tous ses personnels. Il s’appuie sur la startup Mão boa, fondée en 2019 et incubée par ZEBOX. La startup propose d’engager chaque employé dans l’impact social et environnemental de son entreprise via une plateforme collaborative et un système de gamification solidaire.

CMA CGM veut être net zéro carbone en 2050

L’objectif de la startup est de rendre concret ce que recouvre la politique RSE pour les salariés. CMA CGM s’est fixé l’objectif de se transformer vers un modèle plus durable et devenir net zéro carbone en 2050. Pour faciliter la compréhension des sujets de développement durable par ses salariés, la société a fait appel à 2 startups, mão boa et Wenow pour élaborer un programme interne baptisé  ‘My CMA CGM Group Daily Impact’ qui vise à mobiliser et sensibiliser les 110 000 employés dans des projets à impact environnemental, social et sociétal positifs.

Le programme invite les collaborateurs à s’engager volontairement dans des projets et des actions

La démarche avec mão boa a permis la conception d’un programme sur mesure au travers de ses plateformes SaaS. Ce programme interne de sensibilisation invite les collaborateurs à s’engager volontairement dans des projets et des actions à impact environnemental, social et sociétal positifs. « Depuis le lancement de la plateforme ‘My CMA CGM Group Daily Impact’, l’émission de plus de 12 tonnes d’équivalent CO2 ont été évitées » présente Claire Martin Vice Présidente Sustainability du groupe CMA CGM.



« Ce résultat témoigne de l’engagement des pionniers mobilisés au quotidien. Grâce aux idées proposées par les ambassadeurs, nous avons déjà enrichi nos programmes » poursuit-elle.  Elle qualifie le projet d’initiative « apprenante », collaborative et fédératrice. « Ces premiers résultats nous encouragent à déployer le programme My CMA CGM Group Daily Impact à l’ensemble des collaborateurs du groupe à compter de mars 2022 » annonce-t-elle.

Un projet de gamification des réductions de CO2 lancé fin 2021

Le projet a été lancé en octobre 2021 par Tanya Saadé, directrice générale déléguée du groupe CMA CGM.  Il y a eu une co-construction du programme avec 400 pionniers dans 52 pays qui s’approprient le sujet, font des propositions et contribuent à la création de contenus pédagogiques et à la diffusion de l’information sur ce programme.

Les défis concernent la réduction des trajets motorisés ou la diminution de la pollution digitale

Des défis individuels et collectifs ont été mis en place autour de l’empreinte carbone individuelle. Ils concrétisent la politique RSE. Ces défis cherchent à changer les comportements des employés au quotidien dans des domaines aussi divers que la réduction des trajets motorisés, la diminution de la pollution digitale avec la suppression d’e-mails, la suppression des données inutiles sur les serveurs, etc. ou la consommation électrique. L’objectif est que chacun réduise son empreinte carbone au quotidien.

La startup  mão boa propose une démarche solidaire.  Chaque défi fait gagner des points qui sont transformés en dons financiers pour des associations ou des organisations engagées pour la protection de l’environnement.  Côté tableau de bord, la solution mesure les tonnées de CO2 économisées pour faire un bilan carbone chiffré, qui mesure l’impact individuel et celui de toute l’entreprise. En mars 2022, après la phase de lancement auprès des pionniers, le déploiement du programme va s’effectuer progressivement auprès des 110 000 employés du groupe.

91% des collaborateurs ont été engagés et actifs dans la plateforme

« Le déploiement a permis d’atteindre un taux d’engagement remarquable. Plus de 9 000 actions ont déjà été réalisées et 91% des collaborateurs ont été engagés et actifs dans la plateforme » précise Maxime Marchand, DG et co-fondateur de mão boa. Les salariés proposent des idées, des projets et de bonnes pratiques menées localement pour transformer le groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *