La SNCF progresse dans la supervision digitale de 300 gares

Les escalators sont surveillés

Le projet « Smart Station » de la SNCF, est aujourd’hui opérationnel dans 300 gares. Il a été lancé en juin 2020 afin de créer une supervision centralisée des gares et améliorer la disponibilité des équipements. Il est porté par SNCF Gares & Connexions, avec le cabinet Wavestone et les équipes Vertuoz d’Engie Solutions.

Plus de 4000 objets connectés ont été déployés

Près de 4000 objets connectés ont été déployés. Une centaine d’agents, des superviseurs, en gare ont été formés à l’utilisation de l’application « Smart Station ». En fin de déploiement ce sera plus de 220 superviseurs qui utiliseront l’application. C’est un virage vers des gares connectées. Selon la SNCF, ce déploiement démontre des résultats significatifs sur les trois enjeux identifiés, l’opérationnel, le technique et l’économique.

En gare, les agents peuvent agir en temps réel en surveillant les dysfonctionnements

Les informations recueillies par les capteurs alimentent en direct une application nommée « Smart Station » représentant chacune des gares en 3D. En gare, les agents peuvent agir en temps réel via leurs tablettes, leurs smartphones ou les écrans de supervision en surveillant les dysfonctionnements.  Ils peuvent définir les interventions prioritaires, et agir à distance sur un vaste périmètre de façon plus fine et efficiente.

L’application 3D « Smart Station » est co-conçue par les équipes Vertuoz d’Engie Solutions et l’entreprise Graphic Stream. Cette application offre des perspectives d’amélioration du taux de disponibilité des équipements prioritaires en gare tels que les portes automatiques, les ascenseurs, les escaliers mécaniques ou les portes d’embarquement.

800 millions de données analysés par an

Ces équipements connectés permettent la collecte de l’état de fonctionnement des appareils en service et l’analyse de 800 millions de données chaque année. Les interventions sont réalisées de façon plus réactive et la maintenance est optimisée. « Smart Station » contribue à l’objectif de la SNCF de réduire ses consommations d’énergie et émissions de gaz à effet de serre.

La solution déployée dans les 300 gares déjà équipées sert à définir des seuils de vigilance des consommations d’énergie

La solution déployée dans les 300 gares déjà équipées sert à SNCF Gares & Connexion de définir des seuils de vigilance des consommations d’énergies des gares. « Nous concrétisons un peu plus chaque jour notre ambition de concevoir la gare de demain » se réjouit Marlène Dolveck, Directrice Générale de SNCF Gares & Connexions. La satisfaction des clients et des enjeux environnementaux constituent, depuis plus de deux ans, les deux priorités de son plan stratégique. « L’outil ‘Smart Station’ permet à nos agents de superviser l’exploitation et la maintenance de nos gares grâce aux technologies digitales » souligne-t-elle.  

Le projet « Smart Station » est centré sur la réponse opérationnelle aux questions d’’efficacité énergétique. Le digital et la data doivent permettre de consommer moins tout en améliorant la qualité des services des usagers. SNCF Gares & Connexions gère 3000 gares françaises, et accueille 10 millions de voyageurs et visiteurs quotidiens. Il cherche à améliorer la qualité de l’exploitation, inventer de nouveaux services et moderniser son patrimoine. Depuis le 1er janvier 2020, SNCF Gares & Connexions est une société anonyme à capitaux publics, filiale de SNCF Réseau.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *