La Cnil valide la monétisation des données des particuliers de la startup TaData

La startup TaData communique que la Cnil a clos la procédure ouverte à son encontre sans sanction ni mise en demeure. TaData va lancer ses services de monétisation des données des 15-25 ans dans toute la France.

Une plainte de l’association Internet Society France

A la suite d’une plainte déposée par l’association Internet Society France, TaData a fait l’objet d’un contrôle de la CNIL afin notamment de s’assurer de son respect du RGPD. L’enquête de la CNIL a été clôturée dans le courant de l’été. TaData est même invitée à participer aux débats et travaux menés sur la thématique de la monétisation des données personnelles.

TaData propose aux jeunes de 15 ans à 25 ans, qu’ils soient lycéens, étudiants ou actifs, de partager leurs données personnelles sur la base du volontariat, en remplissant des questionnaires qui concernent leurs projets d’études, leurs loisirs et leurs habitudes de consommation. A chaque fois qu’un profil intéresse un ou plusieurs annonceurs et que ses données lui sont transmises, le jeune touche de l’argent, directement crédité sur l’application.

De l’argent de poche pour les jeunes

« Ce service permet aux jeunes de gagner de l’argent de poche tout en recevant des informations qui correspondent à leurs besoins et aux annonceurs de bénéficier de profils qualifiés, pour une prospection pertinente » décrit TaData. Depuis sa création en février 2020, la plateforme compte 3500 utilisateurs actifs qui donnent accès à leurs données personnelles. En contrepartie, TaData a versé 30 000 € à ces participants.

TaData ambitionne de redistribuer près de 100 000 € à sa communauté  au cours des six prochains mois. TaData va mettre en ligne de nouveaux questionnaires sur des sujets comme les loisirs, le sport, le voyage et la musique. TaData rémunère les utilisateurs lorsque leurs données sont communiquées aux annonceurs qui leur correspondent et sont susceptibles de répondre à leurs besoins. TaData a été fondé par Alexandre Vanadia, ancien de la rédaction de l’Etudiant et connaisseur de l’enseignement supérieur, et Laurent Leboucher Pomies, spécialisé en marketing digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !