La banque Ma French Bank de La Poste lance un compte bancaire pour les adolescents

Ma French Bank lance un compte bancaire destiné aux 12-17 ans à compter du 16 novembre, comme nous l’annoncions il y a 5 mois. Ma French Bank est la banque 100% mobile de La Banque Postale. Baptisé WeStart, ce nouveau compte est accessible en ligne et dans 3000 bureaux de poste pour 2 € par mois tout compris. Ma French Bank annonce 250 000 clients 15 mois après son lancement.

Ma French Bank positionnée au départ sur les 18-35 ans

« A travers cette nouvelle offre destinée aux mineurs, nous répondons à une attente du marché en offrant la possibilité à tous les ados, quelle que soit la banque de leurs parents, d’ouvrir un compte 100% mobile, pratique et sécurisé » annonce Alice Holzman, Directrice Générale de Ma French Bank. « Seulement 41% des parents ont muni leur enfant d’une carte bancaire » ajoute-t-elle. .Le nouveau service complète l’offre de Ma French Bank, initialement positionnée sur un cœur de cible entre 18-35 ans, connecté, en quête d’autonomie et de simplification.

Le service comprend une carte VISA Internationale, à débit immédiat

Le service est un vrai compte bancaire sans découvert, avec un suivi en temps réel du solde et des opérations et avec un RIB qui suivra l’enfant lors de son passage à la majorité avec tout son historique de dépenses. S’y ajoute une carte VISA Internationale, à débit immédiat pour payer et retirer de l’argent sans frais en France et à l’étranger avec des plafonds paramétrables par le parent, s’y ajoute le paiement sans contact jusqu’à 50 € ou directement avec le mobile avec Apple Pay et Samsung Pay pour lesquels il n’y a pas de plafond de paiement.

L’expérience est pensée 100% mobile avec une app dédiée qui se décline différemment pour le mineur et pour le parent. Pour le mineur, il dispose d’un espace personnalisé qui lui permet de tout gérer en temps réel sur son mobile : effectuer des virements par sms pour rembourser ses amis, demander de l’argent de poche à ses parents directement sur l’App, bloquer ou débloquer sa carte à tout moment, récupérer son code de carte immédiatement ou s’instruire avec des tutoriels pédagogiques.

Un service client sur Twitter et Messenger

Pour le parent, un espace réservé lui permet d’accompagner ses enfants dans leur prise d’autonomie, de contrôler le solde et les dépenses, d’alimenter le compte, de gérer les plafonds et paramétrer des services tels que la mise en opposition de la carte. Un service client accessible pour le mineur sur Messenger et Twitter.

L’annonce de WeStart est soutenue par une communication avec de l’affichage digital, web et réseaux sociaux

Le lancement commercial du compte WeStart a lieu le 16 novembre. Il est soutenu par un dispositif de communication avec de l’affichage digital, web et réseaux sociaux à destination des parents et des enfants. Les mineurs pourront en particulier découvrir le compte WeStart sur le compte TikTok de Ma French Bank lancé à cette occasion.

Ma French Bank s’apprête par ailleurs à lancer d’ici la fin de l’année de nouvelles offres d’assurance 100% mobile, développées en partenariat avec Lovys, une Assurtech, pour protéger son logement ou son smartphone. Enfin, en intégrant la solution de la société Personnetics, une Fintech, Ma French Bank permettra prochainement à ses clients de bénéficier d’un coaching financier pour mieux gérer leur budget et dépenses.

Ma French Bank recrute de nouveaux clients sur un rythme de 18000 à 20000 par mois. Les deux tiers des ouvertures de comptes ont lieu en bureau de Poste. C’est plus facile pour délivrer les pièces justificatives et les scanner. En quelques minutes, on sort du bureau de Poste avec une carte bancaire qui est activée, il n’est pas nécessaire d’attendre pour la recevoir par courrier. La banque ne compterait que peu de comptes inactifs selon sa dirigeante car elle est payante à 2 € par mois, et que dès lors on la choisit lorsqu’on en a l’utilité. Enfin, Ma French Bank ne délivre pas de prime d’ouverture de compte pour ses nouveaux clients. « Nous n’achetons pas nos clients » conclut Alice Holzman, Directrice Générale de Ma French Bank.

Exclusif La clientèle des ados fait monter la pression chez les néo-banques

Préparer l’avenir en séduisant les mineurs

Les adolescents intéressent les néo-banques françaises. Deux Fintechs, Pixpay et Xaalys, se concurrencent avec des services pensés pour les 10-18 ans. Moins de 15% des ados ont une carte bancaire. Ce qui motive les néo-banques ? Le marché des adolescents est à conquérir. Si il ne manque pas d’offres de la part des banques traditionnelles à […]

Ma French Bank ne veut pas de chatbot dans sa relation client

Héloïse Beldico-Pachot, directrice Marketing des nouvelles activités digitales chez La Banque Postale

L’humain doit être un atout fort de Ma French Bank, la future banque digitale de La Poste, attendue pour le printemps. Conséquence, il n’y aura pas de chatbot afin de prendre en charge le client comme Orange peut le faire avec Orange Bank pour réduire ses coûts. La relation humaine mise en avant Ma French Bank […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !