Le groupe de luxe Kering investit dans des plateformes e-commerce transverses


Fortement touché par la crise sanitaire qui a entrainé la fermeture des points de vente, le groupe de luxe Kering annonce qu’il investit de manière volontariste sur 2021 afin de développer des plateformes transverses en matière d’-ecommerce, d’omni-canal, d’infrastructures logistiques et technologiques, d’expertises et d’outils digitaux innovants, notamment via des expériences clients immersives. Kering effectuera également une expansion ciblée et sélective du réseau de magasins.

Bond de +67,5% des ventes via internet en 2020

Si le chiffre d’affaires global est en net recul, le e-commerce en revanche bondit de 67,5% en 2020. Le chiffre d’affaires mondial de Kering atteint 13,1 milliards d’euros, en baisse  de -17,5%. Dans le même temps, Kering souligne la forte accélération de ses ventes en ligne, de +67,5% sur l’ensemble de l’année 2020. Ce canal a représenté 13% des ventes totales du réseau de distribution en propre du groupe de luxe.  « Nos ventes ont affiché une reprise encourageante au cours du second semestre » retient François-Henri Pinault, PDG de Kering.

La Maison Gucci, navire amiral de Kering, a réalisé un chiffre d’affaires de 7,4 milliards d’euros, en recul de -22,7%. Les ventes dans le réseau de distribution en propre de Gucci ont diminué de -19,5%. Les ventes en ligne en revanche ont poursuivi leur forte croissance, à près de +70% sur l’année 2020. Les ventes via les circuits de distribution sont en retrait de -33,4%, reflétant la stratégie de la marque de rendre sa distribution de plus en plus exclusive.

Des Maisons emblématiques avec Gucci, Saint Laurent et Bottega Veneta
 
Le groupe de luxe Kering regroupe un ensemble de Maisons emblématiques dans la mode, la maroquinerie, la joaillerie et l’horlogerie avec Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen, Brioni, Boucheron, Pomellato, Dodo, Qeelin, Ulysse Nardin, Girard-Perregaux, ainsi que Kering Eyewear. En 2020, Kering comptait 38 000 salariés.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *