Intéropérabilité des données, l’afficheur Clear Channel fait confiance à une startup

La diversité des formats et la difficulté à maintenir à jour les données est un des problèmes récurrents dans les organisations. L’afficheur publicitaire Clear Channel a opté pour la plateforme Saas de la startup Yzr créée en 2018 afin d’accéder à des sources de données.

Réduction du délai de mise sur le marché

La solution « réduit considérablement le délai de mise en marché de nos produits dans un environnement programmatique qui révolutionne notre activité » confirme Bastien Albertus, Chief Digital Europe de Clear Channel International.  « Nous sommes maintenant en position de générer des revenus et des marges additionnelles en tirant le meilleur parti des données, dans une gamme d’applications beaucoup plus large » se félicite-t-il.

La startup Yzr vient de récolter 2 millions d’euros de financement auprès d’investisseurs, des entrepreneurs du Think tank The Galion Project, dont Jean-Baptiste Rudelle (Criteo), Bertrand Diard (Talend) et Anne-Laure Constanza (Envie de Fraise), et d’investisseurs tiers comme Laurent Ritter (Voodoo) accompagné par Arnaud Mauduit (Sekko Mono), Thibault Poutrel et Sopromec Participations.

Sébastien Garcin de Yzr, au centre, lors des trophées Galion Project [Photo : Martin Lagardère]

Yrz annonce 200 000 € de chiffre d’affaires en quelques mois en 2020 auprès de Monoprix, Clear Channel Europe et GS1. « Nous réglons un vieux problème informatique, celui des référentiels de données, avec une approche basée sur l’intelligence artificielle. Celle-ci permet de se passer de référentiel, ce qui est révolutionnaire » affirme Jean-Philippe Poisson, co-fondateur et Managing Director.

Homogénéiser les données en amont est une cause perdue

« Les entreprises essayent de régler le problème de normalisation à la source via des procédures d’alignement, ce qui devient mission impossible quand on intègre de plus en plus de données externes. Nous avons l’approche inverse. Nous considérons l’homogénéisation des données en amont comme une cause perdue et nous agissons en aval » explique-t-il. Yzr a développé un algorithme d’intelligence artificielle, accessible en SaaS, qui normalise les données pour plus d’interopérabilité.

La technologie s’intercale sous forme d’API entre les sources de données et les applications les exploitant. Cela simplifie l’intégration au sein des systèmes d’information. Yzr utilise le traitement du langage naturel (NLP) et l’apprentissage machine (Machine Learning). La solution de Yzr a séduit des entreprises des secteurs du retail, des marketplaces et de la publicité.

La très jeune société veut se développer sur de nouvelles verticales et aux Etats-Unis. « Notre proposition de valeur est très vite comprise par les entreprises les plus matures sur la data » considère Sébastien Garcin. « Or, celles-ci sont encore majoritairement américaines » affirme-t-il (Ce qui reste largement discutable). Basée à Paris, l’entreprise compte 10 employés. Elle a été co-fondée par Sébastien Garcin, anciennement Chief Marketing et Data Officer de L’Oréal, et Jean-Philippe Poisson, entrepreneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !