Heineken veut améliorer la précision de ses prévisions de la demande grâce à l’IA

Le brasseur Heineken a des sites de production dans 70 pays

Le brasseur Heineken, renouvelle son contrat avec Blue Yonder afin d’améliorer la planification de sa chaîne d’approvisionnement. Heineken va mettre en œuvre la solution Cognitive Demand Planning de Blue Yonder afin d’améliorer la précision de ses prévisions. Heineken travaille à améliorer l’expérience client et la durabilité. Le brasseur veut poursuivre la transformation de sa planification de la chaîne d’approvisionnement.

Une solution d’IA délivrée depuis le Cloud de Microsoft

Heineken implémentera la nouvelle solution en mode SaaS développée de manière native dans le Cloud Azure de Microsoft. Le logiciel est basé sur des microservices. Il  utilise l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique (Machine Learning) afin d’améliorer la précision des prévisions et réduire les biais en tenant compte de variables dynamiques externes et internes. 

« Nous souhaitons améliorer continuellement nos processus de chaîne d’approvisionnement« 

Heineken travaille depuis plusieurs années avec Blue Yonder.  Heineken vise à pérenniser son processus de planification de la demande et tirer parti de l’IA. « Nous souhaitons améliorer continuellement nos processus de chaîne d’approvisionnement » explique Corneel Hindriks, directeur du service Digital et technologies de la Planification internationale chez Heineken.


La nouvelle solution représente un pas important dans cette direction. « Heineken vise l’excellence fonctionnelle au niveau de notre planification de la demande, pour une expérience client améliorée » ajoute-t-il. « Avec une réponse appropriée de l’approvisionnement, cela pourrait également générer un impact positif sur nos objectifs de développement durable, par exemple en réduisant les pertes et les mouvements de marchandises » dit-il.


Prendre de meilleures décisions grâce aux données

La nouvelle solution doit aider à prendre des décisions mieux informées, en s’appuyant sur des données. Elle va rassembler toutes les données réelles et commerciales dont Heineken a besoin au sein d’un Cloud de données unifié et intégrer tous les processus de planification pour prendre de meilleures décisions, rapidement et à grande échelle. 

L’entreprise va combiner les prévisions statistiques et le Machine Learning

Heineken veut gérer la complexité et gagner en précision. Pour cela, l’entreprise va combiner les prévisions statistiques et le Machine Learning pour améliorer la précision des prévisions et réduire les biais. Enfin, Heineken veut réagir plus rapidement. Il s’agit de raccourcir le cycle de planification et donner aux planificateurs les moyens de piloter la stratégie et de réagir sur le moment, plutôt que selon un calendrier fixe. 

Heineken veut créer des solutions personnalisées, les tester et les déployer avec des modèles de Machine Learning  personnalisés avec un minimum d’effort.  Heineken affronte des défis communs aux entreprises de biens de grande consommation. La demande clients est fluctuante  à cause de l’inflation, des perturbations de la chaîne d’approvisionnement, de l’évolution des habitudes de consommation et d’une demande croissante de processus plus durables.

Heineken emploie 90 000 personnes dans 70 pays

Heineken propose une gamme de 350 bières et cidres. Le groupe emploie 90 000 personnes. Il est présent sur les marchés développés et en développement. Il exploite des brasseries, des malteries, des cidreries et d’autres installations de production dans 70 pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *