Google finance 1000 $ de mobilier de bureau pour ses employés travaillant à domicile

Sundar Pichai, PDG de Google

Parce qu’il prévoit que la plupart des employés de Google travailleront en grande partie à domicile pour le reste de cette année, Sundar Pichai, PDG de Google annonce qu’il sera accordé à chacun une allocation de 1000 $, ou la valeur équivalente dans son pays, pour s’équiper en mobilier de bureau.

Un retour très lent et progressif dans les locaux

Google prévoit un retour très lent et progressif de ses employés dans ses bureaux. Le géant de la technologie prévoit un début de retour dans ses bureaux à partir du 6 juillet en commençant à ouvrir plus de bâtiments dans plus de villes.

Les employés reviendront par rotations. Cela pourrait être 1 jour toutes les 2 semaines, soit un taux d’occupation de 10% du bâtiment. Puis en septembre, la rotation sera élargie en augmentant la capacité à 30%. Il existe un nombre limité d’employés dont le retour au bureau est nécessaire cette année.

Encouragement à travailler depuis chez soi jusqu’à fin 2020

« Si cela s’applique à vous, votre manager vous le fera savoir d’ici le 10 juin » déclare le PDG s’adressant dans un communiqué interne à ses employés. « Pour tous les autres, le retour au bureau sera volontaire jusqu’à la fin de l’année et nous vous encourageons à continuer de travailler à domicile si vous le pouvez » demande-t-il.

Le PDG annonce que Google cherche à développer une plus grande flexibilité dans la manière de travailler. « Nos campus sont conçus pour permettre la collaboration. En fait, certaines de nos plus grandes innovations sont le résultat de rencontres fortuites au bureau et il est clair que c’est quelque chose que beaucoup d’entre nous ne veulent pas perdre » rappelle-t-il.

Vers plus de flexibilité dans les modes de travail

Mais la période actuelle est riche d’enseignements. « Nous sommes ouverts aux leçons que nous apprendrons au cours de cette période. Nous continuons d’étudier toutes les données et commentaires que vous partagez sur votre expérience actuelle. Je suis convaincu qu’en fin de compte, ces perspectives conduiront à plus de flexibilité et de choix pour les employés qui envisagent comment travailler à l’avenir » conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !