Free ouvre ses box à la publicité en TV segmentée, première campagne de M6

Free ouvre ses box à la publicité en TV segmentée

M6 Publicité, la régie publicitaire de M6, officialise le lancement de son partenariat avec Free sur la TV Segmentée et la diffusion des premières campagnes sur les 4 opérateurs.

Augmentation du nombre de foyers adressables


L’arrivée de Free sur le marché de la TV Segmentée va permettre d’augmenter le nombre de foyers adressables. M6 Publicité se félicite de pouvoir ainsi mieux répondre aux stratégies de ciblage des marques. Pour la régie, c’est l’opportunité d’accélérer le développement de la TV segmentée et de confirmer ses ambitions de croissance sur ce marché qu’elle considère comme étant porteur.

La première campagne menée par M6 Publicité en TV segmentée s’est déroulée pour la marque L’Or Barista de l’annonceur Jacobs Douwe Egberts, accompagné par son agence média Havas. La campagne publicitaire a eu lieu sur le parc des box éligibles à la TV segmentée des 4 opérateurs internet, Free, Bouygues Télécom, Orange et SFR.

Des interrogations sur l’intérêt réel de la TV segmentée

La connected TV (CTV) ou TV  connectée représente un tournant dans les modes de consommation digitaux, souligne la récente étude du SRI et de l’Udecam réalisée par le cabinet Oliver Wyman. « Il existe toutefois encore des freins au transfert des budgets publicitaires vers ces nouveaux canaux avec un questionnement sur le Reach et la capacité de segmentation, des CPM parfois dissuasifs et le manque de contenus à valoriser pour certaines plateformes » pointe Oliver Wyman.

Plus d’un quart des contenus de Youtube sont consommés sur écran TV en France

La TV connectée est définie comme étant la TV reliée à internet par un dispositif interne ou externe. Cela regroupe l’IPTV, la TV segmentée et la smartTV. Les usages de consommation des programmes TV évoluent vers la CTV, avec par exemple plus d’un quart des contenus de Youtube consommés sur écran TV en France, relève l’étude. La France apparaît toutefois en retard, avec un nombre d’abonnements vidéo par utilisateur inférieur aux autres pays industrialisés, poursuit le cabinet.

Face à cet essor de la TV connectée, les acteurs de la TV linéaire et les plateformes multiplient (TF1, Netflix) les offres AVOD (Advertising Video on Demand), c’est-à-dire de la vidéo en streaming financée par la publicité.

7,1 millions de foyers français éligibles à la TV segmentée

Début février 2024, un bilan sur la publicité en TV segmentée en France en 2023 a été publié par l’af2M et le SNPTV Pub TV. Fin 2023, il y avait 7,1 millions de foyers éligibles à la TV segmentée, c’est une progression de 6% par rapport au deuxième semestre 2022.

En 2023, 1100 annonceurs ont communiqué en TV segmentée via 1600 campagnes publicitaires diffusées

Côté campagnes publicitaires, il y a eu 1100 annonceurs qui ont communiqué en TV segmentée avec 1600 campagnes diffusées. C’est 46% de plus qu’en 2022. Cela représente 1,4 milliard de substitutions, soit une croissance de +75% par rapport à 2022. Le top 5 des annonceurs est l’Automobile (17%), le Tourisme/ Restauration (13%), les Services (11%), la Distribution (9%) et la Banques & Assurances (8%).

Les membres de l’AF2M sont les opérateurs télécoms Bouygues Telecom, Euro Information Télécom, iliad, Orange, SFR, Mediacall, Telecom, Worldline, Colt, Digital Virgo, Mobiyo, Odigo, Remmedia ainsi que les associations et groupements professionnels GESTE, Mobile Marketing Association France, ACSEL, ADRT,AFRC, APNF, Association du paiement et GPMSE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *