Données first party pour marketeurs : un Cloud de partage sécurisé porté par l’israélien AppsFlyer

Oren Kaniel, AppsFlyer

Face à l’annonce de la disparition des cookies tiers par Google, les géants des technologies réagissent à la recherche d’alternatives. AppsFlyer, spécialiste israélien du marketing mobile, s’associe à Intel, poids lourd américain de l’électronique et crée un Cloud de données personnelles destinées à être accessibles aux marketeurs tout en préservant la vie privée, un « Privacy Cloud ».  



Il s’agit d’une plate-forme sécurisée, une « Data Clean Room », une salle de données propres, rassemblant des données clients first party. Les donnés individuelles y sont protégées. Les marques et les annonceurs n’ont accès qu’aux données agrégées. Les Data Clean Room sont destinés aux équipes marketing afin d’exploiter les données des consommateurs tout en restant conformes aux régulations imposées par le règlement européen RGPD ou le Consumer Privacy Act (CCPA) californien.

Collaboration d’entreprises qui rassemblent leurs données

Le partage de données s’effectue sans affecter les données individuelles des utilisateurs. « L’AppsFlyer Privacy Cloud permet aux entreprises de collaborer en rassemblant leurs données en toute sécurité, sans partager entre elles les données individuelles des utilisateurs, tout en obtenant des informations essentielles à la prise de décision […] »  présente Oren Kaniel, directeur général d’AppsFlyer.

Chaque marketeur pourra développer sa propre approche vis-à-vis des données. « Les plateformes, les réseaux publicitaires, les partenaires technologiques et les développeurs d’applications pourront définir leur propre Cloud privé applicatif, un Application Privacy Cloud (PCA) […] » poursuit le DG. «  Chaque PCA sera basé sur une salle blanche de données, définissant sa propre logique commerciale, sa conformité et sa gouvernance des données » précise-t-il.

Le Cloud de AppsFlyer se positionne entre les marques, les éditeurs et les prestataires technologiques

Chiffrement et partage de données afin de suppléer à la disparition des cookies tiers


Outre cette nouvelle offre, AppsFlyer annonce attendre deux solutions cryptographiques issues des recherches d’Intel, le chiffrement homomorphique (HE) et l’intersection d’ensembles privés (PSI). Ces solutions sont pensées pour garantir la protection des données des Privacy Cloud, des Clouds préservant la vie privée.

« Une fois que ces technologies seront largement disponibles, nous serons en mesure de migrer certaines parties des salles blanches de données d’AppsFlyer Privacy Cloud vers une solution de chiffrement à confiance zéro, tout en préservant les interfaces de rétrocompatibilité » prévoit Oren Kaniel.

Avec son Privacy Cloud, AppsFlyer propose une nouvelle approche  à ses 12 000 marques clientes et à ses 8 000 partenaires technologiques. Leurs équipes pourront utiliser les solutions marketing de mesure et d’analyse d’AppsFlyer tout en respectant la vie privée des consommateurs. Avec cette offre de Data Clean Room, AppsFlyer rejoint le marché des solutions « clean room and data sharing »  de Google, Facebook ou Amazon.

Des partages de données entre commerçants

Partout, on  imagine des outils pour suppléer à la fin des  cookies tiers sur tous les navigateurs web d’ici 2023. En France dans le même esprit de partage de données entre marques, retailers et prestataires, le groupe Carrefour a lancé sa plateforme « Links » en juin 2021.  La régie publicitaire du groupe Fnac Darty a créé la plate-forme « MyRetailink ». Le groupe Casino associé au groupe Intermarché a annoncé le démarrage de « Infinity Advertising »  pour janvier 2022. Quant à la famille Mulliez, propriétaire de Auchan, elle a créé Valiuz afin de collecter les données clients entre ses différentes enseignes telles que Auchan, Boulanger ou Decathlon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *