Délocalisation chez Castorama : les salariés français doivent former leurs remplaçants polonais

Les suppressions de postes atteignent 446 chez Castorama et Brico Dépôt (Photo FO)

Dans le cadre de la délocalisation mise en place chez Castorama et Brico Dépôt, les comptables français qui seront licenciés devront d’abord former les comptables polonais qui vont les remplacer afin qu’ils maîtrisent les spécificités françaises.

C’est ce qu’annonce Jean-Paul Gathier, délégué Force ouvrière (FO) au micro de France Info, à l’issue du comité central d’entreprise, au siège de Templemars, dans le Nord, mercredi. « On prévoit que les salariés polonais viennent suivre des stages en France pour savoir et s’adapter à la comptabilité française, donc ils seraient formés par ceux qui sont licenciés et qui perdent leur emploi par rapport à cette délocalisation. C’est le capitalisme poussé à son cynisme extrême », dit-il.


Le groupe britannique Kingfisher, propriétaire des enseignes Castorama et Brico Dépôt, avait annoncé le 8 novembre dernier la délocalisation à Cracovie, en Pologne, des services comptables, gestion et finances des magasins français afin de réduire ses coûts. Le 13 février, le groupe a précisé à l’occasion d’un comité central d’entreprise que le licenciement de 446 salariés était envisagé. Le syndicat FO indique que le groupe britannique a bénéficié en France pour Castorama de 30 millions d’euros d’aides publiques au titre du CICE (Crédit d’impôt compétitivité emploi).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *