Chez LVMH, les ventes en ligne compensent en partie la fermeture des boutiques

La crise sanitaire impacte fortement le secteur luxe. En 2020, LVMH, leader mondial du secteur, réalise des ventes de 44,7 milliards d’euros, en recul de 17 %.

Accélération des ventes sur internet


Le groupe se félicite qu’une forte accélération des ventes sur internet, compense en partie l’effet sur les ventes de la fermeture des boutiques du groupe sur plusieurs mois. La crise sanitaire a entraîné l’arrêt des voyages internationaux et la fermeture durant plusieurs mois des boutiques et des sites de production de LVMH dans la plupart des pays.

En ce début d’année 2021, les Etats-Unis connaissent une bonne reprise et l’Asie est en forte croissance alors que l’Europe est toujours pénalisée par la crise. LVMH souligne que sa maison Louis Vuitton, spécialiste des produits mode et maroquinerie, a su très vite transformer et dynamiser la relation client avec un service digital très qualitatif et performant.

Click & Collect et Live Shopping chez Sephora

Quant à l’enseigne Sephora, en s’appuyant sur ses équipes, elle a pu accélérer ses ventes en ligne qui ont atteint des niveaux historiques, et elle a développé des services comme le Click & Collect et le Live Shopping. Enfin, LVMH pointe qu’il a limité les promotions et conservé la sélectivité de ses grandes marques de parfums et cosmétiques contrairement à certains concurrents.

Ces marques se sont refusées à la facilité de vendre indirectement au marché parallèle chinois, déclare LVMH, « ce qui présente des risques majeurs de perte de désirabilité à moyen terme pour les marques qui s’y sont laissées entraîner ». Là aussi, ces marques résistent grâce au développement des ventes en ligne, en particulier en Asie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !