Carrefour veut généraliser la blockchain pour la traçabilité alimentaire cette année

Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, le 23 janvier

Afin de garantir la qualité des produits alimentaires, Carrefour va généraliser l’usage de la blockchain sur toutes ses filières dès cette année. C’est ce qu’annonce Alexandre Bompart, PDG de Carrefour à l’occasion de la présentation de son plan de transformation du distributeur, le 23 janvier.

« Je souhaite que dès 2018 la blockchain soit généralisée à toutes les filières Carrefour. Elles seront les références de la qualité et de la sécurité alimentaires exemplaires en termes de traçabilité« , dit-il. Pour lui, la responsabilité de Carrefoir sur ses marques propres suppose une traçabilité parfaite. « Carrefour est le seul distributeur à utiliser la technologie blockchain pour améliorer la traçabilité de ses produits et à être aujourd’hui pleinement opérationnel, » affirme-t-il.


« Nous sommes notamment en test sur une application de cette technologie à notre filière aviaire. On est capable de retracer tout le parcours d’un poulet depuis son couvoir jusqu’à sa mise en rayon dans un de nos magasins, en passant par son élevage, son alimentation, ses soins et son lieu d’abattage, » termine-t-il.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *