Atos décale la sélection de son racheteur début de la semaine du 10 juin

Hélène Bourbouloux veut que les créanciers d'Atos clarifient leur avis sur les racheteurs

Atos annonce qu’il prolonge le délai pour la sélection d’une proposition de restructuration financière privilégiée jusqu’au début de la semaine du 10 juin 2024. La date initiale était fixée au 5 juin.

Négociations pour améliorer les propositions

La direction d’Atos indique qu’elle discute avec les parties concernées, Daniel Kretinsky (EPEI avec Attestor Limited) et David Layani (Onepoint, Butler Industries, Econocom et certains créanciers d’Atos). Le but est d’améliorer certains termes de leurs propositions dans le meilleur intérêt de la société.

Atos indique que la conciliatrice Hélène Bourbouloux requiert également un délai supplémentaire afin de s’assurer du soutien maximal des créanciers financiers de la société en faveur de la proposition qui sera privilégiée.  

Accord final sur la restructuration financière d’ici juillet 2024


Le Conseil d’administration prolonge le délai pour la sélection d’une proposition de restructuration financière privilégiée jusqu’au début de la semaine du 10 juin 2024. L’objectif d’Atos de parvenir à un accord final de restructuration financière d’ici juillet 2024 reste inchangé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *