Amazon industrialise les ventes de données entre entreprises dans son Cloud

Amazon ajoute en permanence de nouveaux services à sa plateforme Cloud de services informatiques AWS (Amazon Web Service). Avec Data Exchange, Amazon propose aux entreprises utilisatrices d’AWS de vendre leurs données directement dans le Cloud d’Amazon, via des services automatisés évitant les méthodes artisanales trop souvent employées jusqu’alors.

L’abonnement aux services de données sera intégré à la facture établie par Amazon. Ces données permettront d’entraîner les algorithmes d’intelligence artificielle. Déjà des données sont proposées par 80 fournisseurs, dont Reuters, Change Healthcare, Dun & Bradstreet, TransUnion, Foursquare, Pitney Bowes et Virtusa.

Amazon cite comme exemple, un assureur qui peut s’abonner à un service permettant d’accéder à l’historique d’informations météo afin de calibrer ses offres selon les pays. Idem pour des scientifiques qui s’abonnent à un service sur les émissions de dioxyde de carbone ou des professionnels de santé qui travaillent sur des données d’essais cliniques.  

Parmi les fournisseurs de données, Change Healthcare délivre 14 milliards de transactions de santé anonymisées par an. Foursquare propose les données de localisation et de déplacements en provenance de 220 millions de consommateurs et comprend plus de 60 millions de sites commerciaux dans le monde. « La demande augmente dans tous les secteurs d’activité pour utiliser le contenu des informations afin d’entraîner des applications d’intelligence artificielle et analytiques » pointe Alphonse Hardel, Global Head of Business Development and Strategy chez Reuters qui délivre 2,2 millions de dépêches par an dans plusieurs langues. Autre cas, Dun & Bradstreet commercialise sa base de données de 330 millions d’entreprises via Data Exchange d’Amazon.

Une accélération du marché selon la startup française Dawex
Amazon avec Data Exchange arrive sur le terrain défriché depuis 2015 par la startup française Dawex, cofondée par Fabrice Tocco et Laurent Lafaye. Les deux dirigeants voient dans l’annonce du lancement d’AWS Data Exchange comme l’illustration du développement rapide du marché.
« Les entreprises et les organisations publiques vont être davantage exposées aux enjeux du data exchange et les bénéfices à mettre rapidement en place une stratégie adaptée » considèrent les fondateurs de Dawex. La pédagogie autour de ces enjeux devrait accélérer la signature de contrats en raccourcissant les cycles de décision entre entreprises encore réticentes. Dawex défend une plateforme qui soit agnostique en termes de Cloud, toutes les entreprises n’ayant pas recours aux services d’Amazon AWS.
Dans cette concurrence dans l’échange de données, Dawex souligne que son modèle économique repose sur les usages de la circulation de la donnée contrairement aux grands Cloud où le modèle est fondé sur le stockage des données. Dawex annonce 9000 entreprises clientes dans 20 secteurs d’activité. Sa technologie combine la décentralisation des échanges sécurisés via la blockchain et le mode managé pour l’échange et la monétisation des données entre les acquéreurs et les fournisseurs. La vente de données nécessite toujours un accompagnement humain important afin de répondre aux multiples questions qu’elle pose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !