A chacun son drone compagnon, autonome et sécurisé

A chacun son drone compagnon, un robot volant personnel amical et autonome. C »est une proposition de la société Fleye qui fabrique le robot de même nom.

La startup belge cherche à financer la production de son  robot volant sur Kickstarter. Le drone a la capacité de voler de manière autonome et sans blesser les personnes autour de lui. Il n’est pas nécessaire de savoir le piloter.

Il est égaelement contrôlable manuellement via une télécommande bluetooth. Il est développé par Laurent Eschenauer, DG et Dimitri Arendt, CTO, cofondateurs de Gofleye.

Si l’usage principal actuel est la prise de photo et de films, diffusés vers votre smartphone en temps réel pour une mission exploratoire par exemple, les concepteurs de l’appareil en font une plateforme ouverte pour des applications tierces.

On peut imaginer une reconnaissance faciale et des réactions en fonction des personnes rencontrées.

Le drone vole grâce à un rotor en plastique placé dans une cage plastique pour protéger les utilisateurs. L’appareil pèse environ 500 grammes, embarque un sonar, six capteurs (altimètre, accéléromètre, gyroscope, …), une caméra pour éviter les obstacles. Il gère les communications en Wifi et fonctionne sous Linux.

Seul bémol : son autonomie. L’appareil vole 10 minutes seulement actuellement.

Le 25 février, la société avait levé 314 000 €.
les capteurs - BF2

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !