La montre connectée, l’objet connecté portable largement en tête des ventes

De tous les objets connectés portables, c’est la montre connectée qui emporte massivement l’adhésion des acheteurs selon le cabinet d’analystes IDC pour les 4 ans qui viennent. Les montres connectées représenteront 67% des objets connectés portables vendus en 2021.

Les bracelets connectés à petite vitesse

Ce sera loin devant les bracelets connectés, qui représenteront 21,7% des achats. En troisième position, vient une catégorie nouvelle : les vêtements connectés, qui pèsent toutefois à peine 9% des achats. Entre 2017 et 2021, le nombre d’objets connectés portables achetés va doubler.  Il se vendra 125,5 millions d’objets connectés portables cette année. Cela montera à 240,1 millions en 2021. Cela représente une croissance annuelle moyenne de 18,2%.

Le défi des objets connectés portables désormais est de disposer du bon logiciel pour collecter, analyser et présenter des informations importantes à partir des données. Ces objets connectés doivent proposer la bonne expérience à l’utilisateur. L’heure est aux développeurs et aux entreprises pour délivrer les bons services et les bonnes Apps.

Des montres connectées multi-applications

Les ventes de montres connectées haut de gamme capables d’accepter des applications tierce partie, comme l’Apple Watch, la Samsung Gear, et toutes les montres sous Android, seront dopées par la présence des réseaux mobiles plus disponibles.

Quant aux bracelets connectés, la croissance de leurs ventes sera faible. Les acheteurs opteront pour les montres lorsqu’ils voudront des fonctions supplémentaires et du multi-usage.

Les vêtements connectés sont la nouveauté du classement d’IDC. Ce marché est dynamisé par les fabricants chinois souligne IDC. Ils fournissent des chemises, ceintures, chaussures, chaussettes, le tout connecté. Ces objets sont surtout employés par des sportifs professionnels afin d’améliorer leurs performances et non par le grand public. Le projet Jacquard de Google avec Levi’s pour des blousons connectés cette année pourrait changer cette situation.

Oreillettes intelligentes

Enfin, les oreillettes connectées, capables d’interagir avec une App mobile, sont en queue de peloton. On trouve des produits comme Dash de Bragi ou Gear Icon X de Samsung. Les fonctions ajoutées à ces oreillettes se concentrent sur la collecte de données d’activité sportive de l’utilisateur, et peuvent aussi proposer du filtrage audio en temps réel ou de la traduction.

Les autres propositions d’objets connectés portables comme les terminaux clippables, les lunettes connectées, etc. IDC ne voit pas de grosses ventes de ces produits même si la créativité sera au pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !