Un service de récupération après une cyber attaque proposé par Kyndryl


Au fil des attaques informatiques, la conviction s’est faite que l’important est de disposer de sauvegardes protégées afin de redémarrer son système d’information. Dès lors, Kyndryl – société de services issue d’IBM – annonce un nouveau service de récupération pour aider les entreprises à reprendre leurs activités après une cyberattaque, telle qu’un ransomware.

Un service à la demande

Via ce service de récupération, les entreprises peuvent faire appel aux professionnels de Kyndryl, sur le terrain ou à distance, pour les aider à se remettre sur pied après un cyber-incident. Il s’agit d’un service à la demande permettant d’échanger avec des experts de la cyber-recovery pour  aider les clients à se préparer au mieux à une telle situation et, le cas échéant, à reprendre rapidement leurs activités après un incident de cybersécurité.

« Ce domaine doit évoluer, nous devons passer de la simple sécurité à la cyber-résilience » présente Kris Lovejoy, Responsable de la sécurité et de la résilience chez Kyndryl. « La question n’est plus de savoir si les cyber attaquants vont percer nos défenses, mais quand ils vont le faire et quels dégâts ils vont causer » poursuit-elle. « Notre service de récupération atténue l’impact des cyber-incidents en proposant des experts sur site » ajoute-t-elle.



Disposer d’un plan de reprise d’activité

« La cyber-résilience n’est plus uniquement une question théorique » prévient Craig Robinson, Vice-président d’IDC Research chargé des services de sécurité. « Il est essentiel de disposer d’un plan de reprise d’activité qui permette de rétablir rapidement les capacités clés de manière contrôlée » dit-il.

Il faut tester régulièrement ce plan de reprise d’activité. « Il est conseillé de mettre régulièrement en pratique le plan de reprise d’activité afin de réduire les niveaux de stress élevés qu’engendre une opération réelle de récupération, tout en résolvant les difficultés liées aux changements inévitables de l’empreinte numérique d’une organisation » termine-t-il.

Avec son service de récupération, Kyndryl fournit une couverture mondiale pour effectuer des actions de récupération après qu’une attaque a causé une panne. « Ce service va au-delà des services classiques d’intervention en cas d’incident, qui fournissent des outils d’investigation, mais ne prennent généralement pas en charge les actions de récupération » précise Kyndryl. « Ces services comprennent la définition des processus de reprise sur la base des analyses effectuées, le redéploiement des applications, la restauration des données ou le nettoyage des systèmes » conclut-on chez Kyndryl.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *