Transformation des entreprises en 2020 : les besoins en cadres à la hausse

Entretiens individuels lors d'un salon Apec

Les recrutements de cadres ont connu un record en 2019 et vont encore croître cette année selon les prévisions de l’Apec. « Indépendamment d’une croissance fluctuante, les entreprises continuent de recruter massivement des cadres. Cette dynamique répond aux transformations qu’elles doivent opérer et qui nécessitent toujours plus d’expertises » considère Bertand Hébert, directeur général de l’Apec.

Hausse des recrutement de cadres en 2020

Les recrutements ont atteint 281 000 cadres en 2019 en croissance de +6% par rapport à 2018. Ce niveau devrait perdurer en 2020 avec 296 600 embauches attendues, soit 5% de hausse. Malgré une conjoncture incertaine, le cap des 300 000 recrutements cadres pourrait être franchi à horizon 2021-2022. En 2019, les entreprises privées ont créé 74 800 postes de cadres.

L’Apec prévoit une hausse de 5% des recrutements de cadres en 2020 pour atteindre 296 600 embauches

Les informaticiens ont la côte. En 2020, l’Apec prévoit près de 67 000 embauches de cadres dans la fonction informatique soit 15 % de plus qu’en 2019.  Les cadres en « études, recherche & développement » et les commerciaux sont aussi convoités. Au total, ces trois grandes fonctions représentent, comme chaque année, plus de la moitié des recrutements en France. 

Les jeunes cadres plébiscités par les entreprises

Les jeunes cadres ayant 1 à 10 ans d’expérience restent les plus recherchés avec 171 600 embauches. Par ailleurs, 50 000 débutants de moins de 1 an d’expérience seront recrutés sur un poste cadre.

Les prévisions des recrutements de cadres en CDI et en CDD de plus de 1 an (Apec)

Les services sont en pôle position. Les services prévoient près de 220 000 embauches de cadres pour 2020, soit une hausse de 6 % par rapport à 2019. Les activités informatiques et télécommunication, l’ingénierie-R&D ainsi que les activités juridiques, comptables et de conseil représentent 45 % des embauches globales prévues.

L’Île-de-France est toujours la région numéro un. Les recrutements devraient augmenter dans la quasi-totalité des régions. Trois d’entre elles forment le peloton de tête. L’Île-de-France représente près de 1 recrutement sur 2. Suit l’Auvergne-Rhône-Alpes avec 32 000 recrutements annoncés. Les Hauts-de-France conserve la 3ème place du podium avec près de 19 000 embauches.  

Des compétences transverses et relationnelles

L’Apec identifie la transformation numérique comme ayant un impact sensible sur les PME et la transformation des métiers des cadres. Cette transformation alimente fortement les besoins en compétences via des formations et des recrutements des entreprises.

L’Apec identifie 5 enjeux dont la transformation numérique et la redéfinition des compétences

Les compétences nécessaires chez les cadres sont redéfinies. Les cadres doivent inclure davantage de compétences transverses et relationnelles, en sus des compétences techniques, afin d’assumer des responsabilités plus complexes dans des entreprises qui se transforment en continu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !