Total élève la puissance de son simulateur de calcul quantique

Le groupe pétrolier Total accroit la puissance de son simulateur d’ordinateur quantique. Il passe ce mois ci d’une capacité de 30 qubits, qui l’équipait depuis novembre 2018, à 35 qubits, avec une possibilité de monter jusqu’à 41 qubits. Ce simulateur est fourni par le français Atos. Le contrat auprès de ce fournisseur représente plusieurs centaines de milliers d’euros. Total initie actuellement des discussions avec IBM et Google afin de pouvoir travailler avec des calculateurs quantiques réels et pas seulement un simulateur. C’est une petite équipe de 3 personnes qui travaille sur ce sujet chez Total. Dans le futur, la plateforme quantique devrait aider au développement d’algorithmes d’apprentissage automatique (Machine Learning), de la programmation non linéaire, l’optimisation de champs de pétrole, etc. La modélisation de molécules nécessite par exemple de 12 qubits pour le Lithium jusqu’à 24 qubits pour le dioxyde de carbone.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !