Système U veut fluidifier ses échanges de données produits avec ses fournisseurs

Le distributeur Système U entend disposer d’une information à jour en ce qui concerne les produits qu’il commercialise. A compte de 2021, le groupe invitera progressivement l’ensemble de ses fournisseurs, qu’il s’agisse de TPE ou de PME locales jusqu’aux marques internationales à partager leurs informations sur une plateforme de données, délivrée par la startup Alkemics.

Faciliter la collaboration entre l’enseigne et ses fournisseurs

Cette disponibilité de l’information doit faciliter la collaboration avec l’enseigne, tout au long du cycle de vie des produits, lors de leur découverte, du référencement, des appels d’offres et leur vente en omni-canal, notamment sur le site Drive de l’enseigne. La plateforme sera désormais le point d’entrée de tous les fournisseurs, afin de simplifier les processus métiers et d’assurer une meilleure traçabilité et une meilleure qualité de l’information partagée, visible sur internet et dans les magasins. L’information sera fondée sur les standards GS1.

Par rebond, ces données mises à jour seront communiquées à d’autres canaux de distribution, y compris les applications grand public destinées aux consommateurs telles que « Y’A Quoi Dedans », développée par Système U afin de visualiser les ingrédients présents et d’être averti des substances présentes les aliments.

Sélection des meilleurs produits

L’usage de la nouvelle plateforme, « s’intègre dans notre démarche ‘Commerçant autrement’ car elle accélère la sélection des meilleurs produits, leur référencement et leur mise à disposition à nos consommateurs sur l’ensemble de nos canaux » considère Dominique Schelcher, président de Système U. La plateforme de données doit aider à digitaliser et à simplifier les processus commerciaux et bénéficier à tous les magasins du groupe.

Système U dispose de 1601 points de vente sous les enseignes Hyper U, Super U, U Express et Utile dans toute la France et emploie 70 000 personnes.

Alimentation en France : de nouvelles plateformes Data pour la transparence

Frédéric Loriaux, Chief Data Officer, Nestlé France

Qu’y-a-t-il dans nos assiettes ? L’organisme de standardisagion GS1 France lance ce 7 octobre une plateforme dont l’objectif affiché est de délivrer de manière transparente une information toujours à jour sur les composants des produits alimentaires. L’initiative sonne comme une démarche des industriels pour reprendre en main l’information sur leurs produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !