Supprimer les mentions « M » et « Mme » lors de l’achat de billet SNCF, plainte de deux associations

Les associations Stop Homophobie et Mousse indiquent avoir porté plainte devant la Cnil contre la SNCF le 12 janvier 2021. Les deux associations déclarent que devoir cocher la case « M. » ou « Mme » lors d’un achat de billet de train est inutile et que cette information n’est pas nécessaire.

Les sites imposent de s’identifier en tant que M. ou Mme

Les deux associations considèrent que le prénom, le nom et la date de naissance sont suffisants pour identifier la personne. Elles estiment que de nombreux sites web, qu’ils soient gérés par des entreprises ou le gouvernement, imposent aux internautes de s’identifier en tant que « M. » ou « Mme ». « La binarité de genre s’impose ainsi, dans notre cadre commercial et administratif quotidien, comme une contrainte normale, habituelle, non remise en question, à laquelle chacun est censé se conformer » affirment Stop Homophobie et Mousse.

Dénonciation symbolique

Les deux associations affirment que la SNCF n’ayant pas besoin de ces informations, elle les collecte en violation du droit au respect de la vie privée. L’avocat des associations, Maître Etienne Deshoulières indique que la plainte s’appuie sur le RGPD et qu’elle vise « symboliquement à dénoncer l’obligation de se conformer aux stéréotypes de genre lors d’un acte aussi banal que l’achat d’un billet de train sur internet. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !