Identification en ligne : La Poste affirme son rôle de tiers de confiance

Le service d’identification en ligne proposé par La Poste a été certifié par l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information). Grâce à l’Identité Numérique, La Poste propose l’accès aux services en ligne via une identification sécurisée unique.

La Poste a franchi une étape supplémentaire pour se positionner comme tiers de confiance numérique. Sa solution d’identification est reconnue comme offrant un « niveau de sécurité substantiel » par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi).

Pour créer une identité numérique, les utilisateurs doivent d’abord apporter la preuve de leur identité. Dans le cas de La Poste, cette vérification s’effectue en face-à-face à l’aide d’une pièce d’identité. A ce jour, 260 000 comptes de L’Identité Numérique ont été crées depuis le lancement.

Un compte unique pour des services en ligne multiples

Pour encourager l’adoption de son service d’identification, La Poste met en avant l’accès à plus de 700 services en ligne au travers d’un compte unique. L’entreprise s’appuie pour cela sur le standard FranceConnect développé par l’Etat.

Grâce à cette technologie, un internaute peut par exemple se connecter directement sur son espace sur le site des impôts sans saisir son numéro fiscal ni le mot de passe associé. Le développement des identités numériques, équivalentes d’une pièce d’identité physique, doivent notamment simplifier l’accès aux services publics sur internet.

L’Identité Numérique permet aussi la mise en place de nouveaux services numériques au sein de La Poste, comme l’envoi et la réception de lettres recommandées électroniques, le retrait de colis ou l’octroi d’une procuration. La Poste espère étendre son rôle de tiers de confiance à d’autres secteurs d’activité, citant les secteurs de la santé, de la banque et de l’assurance. Une identité sécurisée pourrait simplifier l’ouverture d’un compte bancaire en ligne ou la souscription d’un prêt.

Exclusivité Intelligence artificielle

La Poste veut s’extraire des expérimentations sur l’intelligence artificielle

Si des projets d’intelligence artificielle sont en production au sein de La Poste, l’entreprise développe encore principalement des PoC auprès des métiers. Sur la Data et l’IA, le groupe s’appuie sur une direction de la transformation business et 50 data scientists.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !