Samsung France attaqué en justice pour communication trompeuse en matière de RSE

Des enfants trient des roches à la recherche de cobalt. © Amnesty International et Afrewatch

L’association de consommateurs UFC Que Choisir entend démonter l’image de responsabilité sociale que le géant coréen de l’électronique Samsung présente à travers ses communications.

Plainte déposée devant le Tribunal judiciaire de Paris

L’UFC Que Choisir a déposé plainte le 10 septembre contre Samsung Electronics France et sa société-mère Samsung Electronics Co., Ltd devant le Tribunal judiciaire de Paris pour pratiques commerciales trompeuses. « La politique de responsabilité sociale affichée par la marque sur son site internet s’avère être un miroir aux alouettes » déclare l’UFC Que Choisir.

Des ONG parlent de travail d’enfants dans des mines de cobalt et de cadences de travail infernales en Chine

L’association indique s’appuyer sur les informations remontant de journalistes et d’ONG (Organisations non gouvernementales) telles que China Labor Watch et Amnesty International notamment, et qui parlent de travail d’enfants dans des mines de cobalt, en République démocratique du Congo, de cadences de travail infernales en Chine et des soupçons de travaux forcés d’une minorité ethnique, des exposition de salariés à des produits chimiques toxiques en Corée du Sud, etc. « Voilà les constats accablants qui épinglent fréquemment les fournisseurs de Samsung sur les conditions de travail inhumaines de leurs ouvriers » liste l’UFC Que Choisir.

L’UFC Que Choisir déclare que cette réalité est aux antipodes des valeurs que Samsung affiche sur son site internet à destination des consommateurs français et dans lequel le géant de l’électronique affirme défendre un « management responsable » incluant l’ensemble de sa chaîne logistique. Cela concerne la gestion des droits humains, l’environnement de travail et l’éthique.

Samsung doit être responsable de ses fournisseurs

« Samsung ne peut se retrancher derrière ses fournisseurs sauf à réduire ses engagements à un cache-misère et surtout à trahir la confiance des consommateurs » insiste l’UFC Que Choisir. L’UFC Que Choisir relève que l’éthique est devenue un nouvel argument marketing. Les professionnels n’hésitent pas à communiquer de plus en plus sur leur RSE (Responsabilité sociétale des entreprises), c’est-à-dire sur leurs valeurs et leurs démarches pour améliorer la société, pour présenter à leurs clients potentiels une image positive et influencer leurs achats.

« Il est grand temps que les grands groupes respectent leurs propres engagements »

« Il est grand temps que les grands groupes respectent leurs propres engagements. C’est cette situation qui a amené l’UFC-Que Choisir à déposer plainte pour pratiques commerciales trompeuses contre Samsung. Son objectif est de faire cesser cette mascarade et que cette société, leader dans son domaine, mette effectivement en pratique les valeurs qu’elle affiche » demande l’UFC Que Choisir.

Les ONG Sherpa et Actionaid France – Peuples Solidaires ont déjà déposé des plaintes en 2013 et 2018 contre Samsung. Une instruction est actuellement en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !