PSA déploie des casques connectés à commande vocale dans ses usines

Le constructeur automobile PSA a déployé sur 80% de ses sites de production dans 10 pays des équipements de communication RealWear. Ils permettent aux techniciens de collaborer en temps réel sur les chaînes d’assemblage.

Le groupe automobile PSA annonce au CES 2020 le déploiement dans les usines de 10 pays de casques mains-libres HMT-1s à des fins de maintenance et de contrôle de la qualité sur ses chaînes de fabrication. Dans le cadre du programme baptisé « Glasses Assist », l’industriel a déployé ces équipements de communication auprès de ses techniciens.

Les casques fournis par RealWear sont dotés d’une connectivité 3G, 4G ou Wi-Fi, permettant à distance, grâce à un capteur vidéo, de collaborer en temps réel. Le système est en outre doté de fonctions de pilotage par commande vocale.

Contrôle qualité collaboratif lors de l’étape d’assemblage

PSA utilise une version du casque exécutant l’application Visual Remote Guidance de la société HPE. L’industriel indique que la technologie est déployée dans 80% de ses usines. Il prévoit de l’étendre à d’autres sites, sans fournir de calendrier.

RealWear précise que 45 de ces équipements ont été acquis par PSA, pour une utilisation dans les usines en France, Espagne, Portugal, Allemagne, Slovaquie, Russie, Maroc, Inde, Argentine et Brésil. En tout, les techniciens de l’industriel ont cumulé 10 000 heures d’utilisation à ce jour.

Quant au cas d’usage, il porte sur la dernière étape du processus de fabrication, c’est-à-dire l’assemblage, qui fait intervenir des milliers de composants et des contrôles qualité.

« Le projet du Groupe PSA permet à des experts à distance, dans d’autres installations situées à des centaines de kilomètres, de réagir en temps réel aux défauts au cours du processus de fabrication et de les résoudre en quelques minutes. »

Exclusif Intelligence artificielle

Roquette développe l’intelligence artificielle sur son cœur de métier industriel

L’industriel Roquette a créé au sein de la direction financière une équipe de Data science. Trois personnes développent les cas d’usage de l’intelligence artificielle dans ses métiers. L’ambition : un retour sur investissement en millions d’euros grâce à l’amélioration des rendements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !