Projet IoT en gare : SNCF cible la satisfaction client et la consommation énergétique

Faire aimer la gare, pour faire aimer le train. C’est la démarche de SNCF Gares & connexions qui va doter 579 gares d’une supervision de leurs éléments techniques, qu’il s’agisse des ascenseurs, des escalators, et même des défibrillateurs. Le projet est piloté par Eliane Barbosa, Directrice des Opérations et des territoires, SNCF Gares & Connexions. Les gares doivent être connectées et opérationnelles au moment de l’ouverture des Jeux Olympiques de Paris en 2024.

L’objectif est d’avoir des voyageurs satisfaits

Sur le terrain, le but est d’assurer le bon état de fonctionnement des équipements afin que les voyageurs soient satisfaits. L’état des équipements sera accessible aux agents de la SNCF en gare via une application mobile afin qu’ils puissent réagir rapidement en cas de souci.

L’appel d’offre pour ce projet a été gagné en juin 2020 par Engie Solutions accompagné du cabinet conseil Wavestone

Le projet s’intitule « Smart Station ». Il associe SNCF Gares & Connexions et Engie Solutions. Les deux entreprises finalisent actuellement la phase pilote du projet dans 7 gares. Le projet sera étendu à 579 gares françaises d’ici 2023. L’appel d’offre pour ce projet a été gagné en juin 2020 par Engie Solutions accompagné du cabinet conseil Wavestone pour un projet de 23 millions d’euros.

Le projet consiste à créer une supervision centralisée des gares afin d’améliorer la disponibilité des équipements. Cela doit améliorer le confort et la satisfaction des voyageurs et des visiteurs des gares. Les équipements sont connectés par les équipes d’Engie. L’équipement d’une 8ème gare, à Lille Flandres, dans quelques semaines, marquera la fin de cette période de test et le début de l’industrialisation du projet sur plusieurs centaines de gares françaises.

L’application 3D Smart Station sera disponible pour chaque gare connectée

Prioriser les interventions en gare

Le système doit identifier en temps réel les équipements en panne et prioriser les interventions en gare. La surveillance des équipements est digitalisée, automatisée et centralisée. Enfin, il s’agit d’améliorer la performance énergétique en réduisant les coûts. SNCF Gares & Connexions veut assurer un fonctionnement optimal des équipements prioritaires, c’est-à-dire les portes d’embarquement, les ascenseurs, les escaliers mécaniques, etc. Pour cela, le projet crée pour les agents en gare des circuits courts d’information et des traitements très rapides en cas de panne.

Les informations recueillies dans les gares par les capteurs alimenteront une nouvelle application 3D « Smart Station »

Engie Solutions prévoit de déployer à terme 6000 objets connectés. Le système employé monitore déjà près de 90 000 bâtiments et contrôle 400 000 objets connectés. Il gère en temps réel 110 000 points de collecte, pour réduire de 230 000 tonnes par an les émissions de CO2 des clients d’Engie. Dans le cas des gares SNCF, les informations recueillies par les capteurs alimenteront en direct une nouvelle application 3D « Smart Station ». Les informations seront consultables via un écran de supervision, sur des tablettes ou des téléphones portables.

Cette application 3D « Smart Station » a été co-conçue par Engie Solutions et l’entreprise Graphic Stream. Avec cette application, les agents en charge de l’exploitation des gares pourront visualiser rapidement les lieux d’incidents, prioriser les interventions, agir à distance et surveiller leur périmètre de façon plus intuitive et efficace. Cette supervision sera disponible pour les agents des gares à partir de la fin de 2021.

Surveillance de la consommation énergétique des gares

De plus, grâce aux capteurs posés sur les compteurs électriques ou de gaz, l’application permettra de surveiller la consommation énergétique des gares. A terme, cette supervision centralisée aboutira à une visualisation des 579 gares connectées, reflétant en temps réel et l’état des équipements. Les informations sont collectées via le Cloud de Microsoft, choisi par Engie Solutions pour ce service.

En gare, on déploie les transmetteurs radio, les sondes de température, les centrales de mesures électriques, etc.

Après un premier audit en juillet 2020, des études de conception ont servi à dresser des diagnostics pour chacune des gares pilotes afin de prendre en compte les particularités locales et de rôder les processus des travaux à mener. Le schéma d’action est identique pour toutes les gares. Il y a le déploiement d’objets connectés pour superviser les équipements en gare, les transmetteurs radio, les sondes de température, les centrales de mesures électriques, etc.

L’application de supervision « Smart Station » est alimentée par 11 600 points de données collectées et par une surveillance régulière des équipements effectuée sur le terrain par les agents. 7 gares ont déjà été équipées. Des tests ont validé la stabilité des solutions installées et la bonne remontée des données dans l’application « Smart Station ». La connectivité de la gare de Lille Flandres est en cours de finalisation. SNCF Gares & Connexions et Engie Solutions lanceront ensuite le déploiement national qui s’achèvera en 2023.

La connectivité de la gare de Lille Flandres est en cours de finalisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !