Pour accélérer sur le digital, ArcelorMittal ouvre deux Digital Labs

L’industriel ArcelorMittal prévoit d’ouvrir à partir de 2021 deux Digital Labs dans le Nord de la France dans le cadre de son programme de transformation numérique. Ces espaces doivent contribuer à l’amélioration de sa performance industrielle et commerciale.

Les usines d’ArcelorMittal accueilleront à leur proximité deux Digital Labs, au premier trimestre 2021. Ces espaces dédiés à l’innovation digitale seront basés à Florange et à Dunkerque.

Ces Digital Labs ont pour objectif de former en continu les équipes d’ArcelorMittal au digital et aux dernières technologies. Ces Labs seront également tournés vers le co-développement avec des partenaires. Des données issues des sites industriels seront mises à disposition dans ce cadre.

Big Data, réalité augmentée et maintenance prédictive

Ces Digital Labs comprendront des espaces de co-working, à destination notamment des startups.

« Ces Labs seront implantés au plus près de nos usines de Florange et de Dunkerque et fonctionneront en synergie avec elles. Nous voulons ainsi participer au développement digital d’ArcelorMittal, et à la digitalisation des territoires dans lesquels nous sommes actifs et de l’industrie en général » annonce Eric Niedziela, PDG d’ArcelorMittal France.

Les Digital Labs répondent à trois objectifs complète David Glijer, directeur de la transformation digitale d’ArcelorMittal. Le premier objectif est l’amélioration de l’efficacité opérationnelle et commerciale grâce à une intégration plus rapide des nouvelles technologies telles que la réalité augmentée, le Big Data ou l’internet des objets.

Second objectif : la montée en compétences des équipes internes et la formation des jeunes au digital. Enfin, « les Labs renforceront les relations d’ArcelorMittal avec le tissu économique local, des startups aux établissements d’enseignement supérieur en passant par les collectivités locales. »

Le Digital Lab de Moselle travaillera essentiellement sur le Big Data, la maintenance 4.0 et la qualité, tandis que celui du Nord se concentrera sur l’énergie, l’environnement et la sécurité.

Exclusif Intelligence artificielle

Roquette développe l’intelligence artificielle sur son cœur de métier industriel

L’industriel Roquette a créé au sein de la direction financière une équipe de Data science. Trois personnes développent les cas d’usage de l’intelligence artificielle dans ses métiers. L’ambition : un retour sur investissement en millions d’euros grâce à l’amélioration des rendements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !