Mounir Mahjoubi gâche le Black Friday d’Amazon

Inauguration d'un entrepôt Amazon par Cedric O, secrétaire d'état au numérique

L’ancien secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Mahjoubi, avance que pour 1 emploi créé chez Amazon France, 2,2 sont « potentiellement perdus dans nos commerces de proximité ».

Mounir Mahjoubi a notamment à son actif, en tant que secrétaire d’Etat au numérique, la signature d’une charte e-commerce, non contraignante, et comptant surtout un grand absent : Amazon. Depuis son départ du gouvernement, le député se montre plus incisif à l’égard des géants du numérique.

Dans un article publié sur Medium et faisant référence à une note d’analyse destinée à l’Assemblée nationale, il étrille ainsi l’un de ces acteurs. Le titre de son billet laisse peu de place au doute quant à ses conclusions : « Amazon : vers l’infini et Pôle Emploi ! ».

10 400 emplois supprimés par Amazon dans le retail

L’ex-secrétaire d’Etat estime qu’Amazon est responsable de la suppression de 7900 emplois en France. Ces destructions sont surtout imputables à « l’activité ​retail d​ ’Amazon, plus qu’à sa Marketplace » considère-t-il

Amazon crée pourtant des emplois en France grâce à l’ouverture notamment de centres logistiques. Le 22 octobre, Cédric O successeur de Mounir Mahjoubi au numérique inaugurait le dernier de ces entrepôts. A la clé, 1000 salariés en CDI.

Pour le député du 19e arrondissement parisien, il « ne faut toutefois pas s’y tromper… ». Il estime en effet qu’Amazon « détruit plus d’emplois qu’elle n’en crée »​. Il souligne qu’à « chiffre d’affaires équivalent, ses entrepôts embauchent 2,2 fois moins de salariés que les commerçants traditionnels. »

Amazon.fr, 1er site e-commerce en France

Mounir Mahjoubi avance même le chiffre de 10 400 emplois « potentiellement » supprimés dans le commerce de proximité au travers de son activité retail. En intégrant sa Marketplace, ce chiffre atteindrait 20 200 postes.

Premier site de e-commerce en France avec 30,7 millions de visiteurs uniques par mois au 3e trimestre 2019, Amazon devrait tourner à plein régime dès le week-end prochain à l’occasion du Black Friday – dont il est le premier bénéficiaire.

Pour le député de la majorité LaRem, plus véhément depuis sa sortie du gouvernement, les « Français doivent s’interroger » sur leurs achats e-commerce. Cette « réflexion, ils la mènent d’ores et déjà sur leurs achats alimentaires. » Dès lors, «  ils doivent également la mener sur leurs achats en ligne » conclut-il. Une publicité pour le commerce de proximité ou pour CDiscount, le 1er challenger français d’Amazon ?

Classement des sites de e-commerce en France

Exclusif plateforme e-commerce

Réorganisation dans les plateformes et les directions informatiques chez Carrefour

« C’est un peu compliqué » dit-on chez Carrefour quand on fait référence aux récents départs et aux arrivées dans l’organisation informatique et des technologies du géant de la grande distribution.

Une réaction sur “Mounir Mahjoubi gâche le Black Friday d’Amazon” :

  1. AvatarREBE

    Je suis tout à fait d’accord AMAZON est un destructeur d’emplois
    Mais apparemment les français sont contents ils achètent toujours +
    Personnellement je n’achète rien sur Amazon et je vis bien
    Alors français ARRÊTEZ d’être les fossoyeurs de votre pays

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !