L’insurtech française Shift lutte contre la fraude avec un Cloud privé externalisé



Créé en 2014, la jeune société française Shift Technology propose aux assureurs des solutions basées sur l’intelligence artificielle de détection de la fraude en mode Saas, lors de la souscription de contrat, de la déclaration de sinistre et d’automatisation de la gestion des sinistres,

Une levée de fond de 220 millions de dollars en mai 2021

Shift annonce une centaine de sociétés d’assurance clientes, une présence dans 25 pays, 400 employés, 2 milliards de sinistres analysés en six ans et une levée de fonds de 220 millions de dollars réalisée en mai 2021. Le mode de fonctionnement de Shift Technology implique de récupérer les données des assureurs pour les passer au crible des algorithmes.

Les 150 Data Scientists de la société doivent également agréger énormément de données externes qui complètent leurs analyses. L’objectif est de réaliser un scoring le plus pertinent, un indicateur qui alerte sur la fiabilité des informations relatives à un sinistre.

Shift Technology utilise les technologies Azure, AWS et VMware

La jeune société s’appuie sur différentes technologies de serveurs informatiques externalisés, dont les solutions américaines Cloud Azure de Microsoft et le Cloud AWS d’Amazon. Shift Technologies communique désormais sur son usage de serveurs hébergés chez le prestataire français OVHcloud et gérés par la plateforme logicielle de virtualisation VMware.

Shift Technology emploie la solution de serveurs « Hosted Private Cloud » d’OVHcloud, pilotée par la plateforme de virtualisation vSphere de l’américain VMware. L’offre d’OVHcloud a été choisie pour ses certifications en matière de sécurité, ISO 27001, ISO 27018, HDS (certification des hébergeurs de données de santé) et plus récemment la qualification SecNumCloud.


Des serveurs puissants et compétitifs

« Cette solution a aussi été choisie pour l’offre technique avec des serveurs puissants, compétitifs et des capacités flexibles » déclare David Durrleman, co-fondateur et CTO de Shift Technology. La montée en charge sur cette infrastructure est gérée directement par Shift.  « Avec une plateforme facile d’utilisation, nous gérons nous-mêmes la distribution et l’attribution des ressources » indique David Durrleman.

« Nous avons un nombre croissant de clients et la solution s’adapte à chacun d’entre eux au fur et à mesure de leurs besoins » ajoute le CTO. Shift Technology peut déployer autant de serveurs virtuels qu’il le souhaite dans l’ensemble des ressources dont il dispose chez OVHCloud.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *