L’IA française plébiscitée pour sécuriser les sites industriels à l’international


La vision par ordinateur s’installe sur les chantiers et les sites industriels afin de sécuriser les déplacements de véhicules tels que des bulldozer, des pelleteuses ou des chariots élévateurs. Les véhicules sont dotés d’une caméra embarquée capable de différencier un humain d’un autre obstacle.

Conception par la société française Arcure

Conçue par la société française Arcure, cette caméra 3D est baptisée Blaxtair. Elle peut avertir le conducteur et éventuellement stopper le véhicule si ses déplacements mettent en danger un piéton. Il faut savoir que 10 000 collisions entre des engins mobiles et des piétons se produiraient chaque année en Europe dans les secteurs du BTP et de l’industrie.

Cette caméra Blaxtair est vendue entre 3 000 et 4 500 €. Pesant quinze kilos, elle est étanche à la poussière et à l’eau, et résistante aux vibrations. Près de 10 000 exemplaires ont déjà été commercialisés dans une trentaine de pays vers lesquels Arcure réalise les deux tiers de son chiffre d’affaires. La caméra Blaxtair équipera bientôt 2 700 chariots élévateurs d’un constructeur nord-américain. Les livraisons de cette commande d’envergure ont commencé et deux sites du Midwest sont déjà équipés.

La caméra permet de détecter la présence d’une personne sur la trajectoire du véhicule

Une technologie brevetée made in France

Mise au point par la société Arcure en partenariat avec le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), la technologie de Blaxtair est protégée par 5 brevets. Avec ses capteurs, la caméra Blaxtair guette les zones masquées autour des engins industriels mobiles et reconstitue en temps réel et en trois dimensions cet environnement proche. Cette technologie de détection intelligente des piétons améliore la sécurité autour des véhicules industriels.

La société Arcure a été créée en 2009 par Franck Gayraud et Patrick Mansuy, deux ingénieurs issus de l’industrie aérospatiale et de défense. Le premier prototype de la Blaxtair a été présenté en 2010 et les levées de fonds successives ont permis de financer la R&D puis d’industrialiser la production. Cotée sur le marché Euronext Growth, Arcure a réalisé un chiffre d’affaires en progression de 7,8 millions d’euros en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *