L’IA aide les techniciens pour contrôler leurs interventions chez Bouygues Telecom, Sogetrel et Swisscom

La startup Deepomatic créée en 2014, spécialisée dans la reconnaissance d’image par ordinateur se repositionne sur l’aide au travailleur de terrain, avec « le travailleur augmenté ».

Aide à l’installation des réseaux de fibre optique

La startup intervient en particulier dans le secteur des télécoms avec le récent gain de l’opérateur Swisscom et annonce le renforcement de son activité auprès de Bouygues Telecom et de Sogetrel. Sogetrel est un installateur qui déploie des réseaux très haut débit et des services digitaux. Chez Bouygues Telecom, la startup aide également à contrôler la qualité des installations de fibre optique.

La startup Deepomatic poursuivra en 2021 sa stratégie de développement dans le secteur des télécoms et des travailleurs augmentés afin d’améliorer leurs performances. Elle propose aux techniciens, sur leurs smartphones, une solution de reconnaissance d’image pour réaliser des autocontrôles de leurs interventions, en temps réel. Les images sont analysées par intelligence artificielle qui leur renvoie des informations sur la conformité de leurs interventions jusqu’à leur bonne réalisation. Ces solutions sont employées par SwissCom, Bouygues Telecom et Sogetrel. L’usage de la vision par ordinateur par les entreprises leur ouvre la voie pour proposer une offre différenciée, optimiser la qualité de leurs opérations sur le terrain et améliorer leur productivité.

Deepomatic distingué devant 400 scale up européennes en novembre

Deepomatic a actuellement le vent en poupe. Son chiffre d’affaires a triplé entre mars et novembre de cette année. En octobre 2020, l’entreprise a été lauréate du concours I-NOV 2020 de BPI France qui finance la R&D de Deepomatic à hauteur de 1,2 millions d’euros, pour accélérer la mise à disposition de l’IA à destination des techniciens de terrain. Le 19 novembre, Deepomatic a remporté l’EIT Digital Challenge face à 400 sociétés « scale up » de Deep Tech issues de 11 pays européens. Le terme de « scale up » s’applique aux jeunes sociétés en croissance, sorties du statut de startup. Une « scale up » indique un changement d’échelle d’une entreprise, grâce à une stratégie d’accélération de la croissance, en particulier à l’international. Pour cela, l’entreprise devra se structurer, mettre en place une stratégie de croissance et éventuellement lever des fonds.

Deepomatic propose une plateforme qui permet de créer des solutions de reconnaissance d’image sur mesure. Cette plateforme avait connu un premier usage en 2019 dans la reconnaissance de la constitution des plateaux repas chez Compass Group, poids lourd de la restauration d’entreprise. « La quasi-totalité de nos clients ont adopté nos solutions pour mener une transformation numérique auprès de leurs opérateurs et techniciens. Nous souhaitons asseoir notre expertise sur le marché des télécoms et de l’énergie en Europe comme aux Etats-Unis » annonce Augustin Marty, CEO de Deepomatic. La startup s’est lancée actuellement dans des recrutements.

La reconnaissance d’image mobilisée pour identifier les plats d’un plateau repas

Groupe Compass s’appuie sur la reconnaissance d’image de Deepomatic

Accélérer les passages en caisse est une obsession chez tous les commerçants, y compris dans la restauration d’entreprise. Le géant mondial Compass, connu en France sous la marque Eurest, passe à la vitesse supérieure en utilisant la reconnaissance d’image grâce à l’intelligence artificielle afin de fluidifier le passage en caisse dans ses restaurants d’entreprise. Reconnaissance […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !