L’IA aide à évaluer les sinistres auto chez Maaf, MMA et GMF

L’assureur Covéa au travers de ses marques MAAF, MMA et GMF, veut accélérer le traitement des sinistres de ses sociétaires grâce à une solution d’IA qui analyse les dommages subis par les véhicules. La solution d’IA développée par la jeune pousse britannique Tractable utilise la vision par ordinateur afin d’interpréter les photos de voitures endommagées prises par les réparateurs en France et évaluer les impacts comme le ferait un être humain.  

Des milliers d’ateliers de réparation automobile utilisateurs

Dès cette année, Covéa déploie cette IA sur un réseau de plusieurs milliers d’ateliers de réparation. L’IA évaluera à l’échelle nationale les sinistres automobiles enregistrés dans ses 3 marques. L’IA permet d’analyser les sinistres en quelques minutes et non plus en quelques jours. La technologie doit permettre aux réparateurs de prendre les bonnes décisions quant aux réparations nécessaires, et faciliter le travail de l’expert.

« L’utilisation de l’IA pour accélérer l’évaluation des sinistres est une évolution considérable pour les sociétaires MAAF, MMA et GMF et pour les réparateurs » présente Bruno Lacoste Badie, directeur Expertise et Solutions pour l’indemnisation de Covéa. « L’IA rend le traitement des sinistres plus performant. Elle permettra à tous les intervenants de prendre des décisions plus adaptées, plus précises et qui profiteront à tous. Chaque étape du processus gagnera en efficacité » ajoute-t-il.

L’application mobile de Tractable

Les réparateurs n’ont plus besoin d’attendre la validation de l’expert

Covéa collabore avec Tractable depuis 2016 pour simplifier la gestion de sinistres. Afin de déployer l’IA au niveau national, Covéa a mis en place le projet ExcellIA, qui s’appuie notamment la plateforme de services Darva, spécialisée dans le transfert de données dans le domaine de l’assurance. Cette collaboration permet aux acteurs de la réparation d’utiliser la nouvelle technologie au quotidien. « Avec notre IA, un réparateur n’a plus besoin d’attendre la validation d’un expert en personne et peut effectuer la réparation immédiatement » précise pour sa part Adrien Cohen, co-fondateur et Président de Tractable.

« Les experts peuvent se concentrer sur les cas les plus complexes. Le réparateur gagne en autonomie, et peut travailler plus vite » ajoute-t-il. L’objectif est que l’assuré puisse récupérer sa voiture le plus vite possible. L’intelligence artificielle de Tractable utilise des techniques de Deep Learning et de Machine Learning. L’IA a été alimentée par des millions de photographies de véhicules endommagés afin d’analyser des sinistres très variés. L’IA sert aux assureurs à évaluer les dommages à l’aide de photos fournies par les réparateurs, les experts ou les assurés.

Tractable affiche de nombreux assureurs comme clients

La solution partage les recommandations de réparation de l’IA les plus appropriées afin d’accélérer la prise de décision. L’IA recommande les méthodes à employer aux ateliers de réparation. L’IA de Tractable a déjà traité pour 1 milliard de dollars de sinistres automobiles pour 20 assureurs dont Ageas, au Royaume-Uni, Admiral en Espagne, Tokio Marine et MS&AD, au Japon, et PZU et Talanx-Warta, en Pologne. Tractable est financé à hauteur de 55 millions de dollars de capital-risque et possède des bureaux à Paris, Londres, Munich, Madrid, New York et Tokyo. La startup a été créée en 2015 et son siège est à Londres. Covéa est un groupe d’assurance mutualiste français regroupant les marques MAAF, MMA et GMF. Il emploie 21 000 personnes en France pour 11,5 millions d’assurés.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !