Les Français plébiscitent les grands éditeurs de logiciels étrangers comme employeurs

Les grands éditeurs étrangers de logiciels sont particulièrement appréciés par les salariés français. C’est ce que montre le classement établi par Glassdoor. Le Top 10 des entreprises où les employés français préfèrent travailler comprend ainsi Salesforce (américain, 1ère place et de loin), SAP (allemand, 3ème place), Sage (britannique, 7ème place) et Microsoft (8ème place, américain). Etonnant 4ème, on trouve Murex un éditeur français de logiciels bancaires nettement moins connu.

La haute technologie française dans le Top 10

Les autres entreprises appréciées sont les sociétés de haute technologie françaises. Michelin arrive en 2ème position. On trouve ensuite Orange (5ème position), et Airbus (9ème position). Le monde du commerce est représenté par Decathlon (6ème position) et L’Oréal (10ème position).

Au bout du compte, 20 entreprises du Top 25 sont françaises

Dans les places 11 à 25, on trouve Sanofi, Air France, Leroy Merlin, Schneider Electric, Hermès, Total, Disneyland Paris, Thales, Natixis, Safran, Vinci, Amazon, CEA, Danone, et Dassault Systèmes. Au bout du compte, 20 entreprises du Top 25 sont françaises, et fortement implantées dans leur région. C’est le cas de Michelin (n°2) à Clermont Ferrand, Airbus (n°9) à Toulouse, Décathlon (n°6) et Leroy-Merlin (n°13) à Villeneuve-d’Ascq-Lille.

« Les salariés français apprécient une certaine culture d’entreprise, une gestion de projet ou des ressources humaines adaptées aux impératifs sociaux français, et un ensemble de valeurs cohérent et en adéquation avec les attentes des salariés, peu importe la génération » considère Glassdoor. Les entreprises appréciées sont celles qui ont su soutenir leurs salariés durant la crise Covid-19 par une organisation du travail adaptée.

Préserver le bien être des employés

Cela a permis de préserver la santé physique et mentale de leurs employés, pense Glassdoor. Ce type d’entreprise peut mettre en place des outils collaboratifs et de communication pour s’adapter rapidement aux contraintes des nouvelles formes de télétravail, amenées par la crise sanitaire et le confinement de mars 2020. Les possibilités de carrière jouent également un rôle important.

Salesforce se classe premier en France, Etats-Unis, Allemagne, Royaume-Uni et Canada

Salesforce développe une culture d’entreprise déclinée selon le concept de famille (Ohana, en maori). L’entreprise se classe première également aux Etats-Unis, Allemagne, Royaume-Uni et Canada. Elle était déjà en première position en France en 2019. On remarque que 5 entreprises sont sorties du Top 25, il s’agit de Onepoint (société de services numériques), Extia (société de services numériques), Sia Partners (cabinet conseil), Ubisoft (société de jeux vidéo) et Saint-Gobain (fabricant de matériaux pour le bâtiment). On relève que la maison de luxe Hermès, frappée par la chute des ventes suite au confinement en Chine, passe de la 2ème à la 15ème place.

Au final, Glassdoor souligne qu’il est important qu’il y ait de la cohérence entre la marque employeur et la réalité du management interne de l’entreprise, qui doit proposer des opportunités de carrière intéressantes, un bon équilibre social entre la vie professionnelle et la vie privée, une rémunération gratifiante et compétitive, des avantages sociaux, l’ambiance au sein des équipes, et la confiance managériale avec des dirigeants bienveillants et inspirants.

Des notes calculées à partir des avis déposés sur le site de Glassdoor

Les notes des employeurs sont calculées à partir des avis déposés sur le site de Glassdoor. L’entreprise doit employer plus de 1000 personnes et 20 avis doivent avoir été déposés. Lorsqu’un employé soumet un avis au sujet de son employeur, il est invité à donner son opinion sur les avantages et les inconvénients à travailler dans cette entreprise et à donner des conseils à la direction.

Les employés sont également priés de noter dans quelle mesure ils sont généralement satisfaits de leur employeur, de noter leur PDG, ainsi que de noter cinq attributs clés de leur lieu de travail, y compris les perspectives de carrière, la rémunération et les avantages, la culture et les valeurs, les dirigeants et l’équilibre entre travail et vie privée. Les employés peuvent indiquer s’ils recommanderaient leur employeur à un ami et quelle est leur opinion sur les perspectives commerciales de l’employeur dans les six prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !