Les réseaux sociaux et le mobile, leviers d’action pour vendre dans le luxe

Les clients du luxe apprécient les médias sociaux

Les réseaux sociaux et les influenceurs gagnent en importance pour les consommateurs de produits de luxe (+30 points depuis 2013). L’achat en ligne et l’usage du mobile progressent. C’est ce que présente une étude commanditée par Facebook qui s’intéresse fortement à ce marché.

Les marques et le marketing sont de plus en plus tournés vers les réseaux sociaux et le mobile. C’est encore plus vrai pour les entreprises du secteur du luxe. Selon une étude Ipsos, commandée par le géant des réseaux sociaux Facebook, 93% des consommateurs (92% en France) des produits de ce secteur utilisent les réseaux sociaux.

Surtout, les « consommateurs du luxe sont 1,17 fois plus susceptibles d’utiliser les médias sociaux que les consommateurs non-luxe » selon l’étude menée auprès de 4500 clients dans le monde.

Trois acheteurs sur quatre consultent leur mobile en boutique

Plus largement, c’est la place du mobile qui s’est accrue dans le luxe. Le smartphone s’affirme ainsi comme « la nouvelle vitrine des marques où les consommateurs du luxe, découvrent, recherchent et prennent leur décision d’achat – et cela même en magasin. »

Ainsi, trois acheteurs sur quatre (77% ) consultent leur téléphone portable en magasin. Utilisés principalement depuis le mobile, les réseaux sociaux trouvent ainsi leur place dans les habitudes de consommation. Et c’est plus significatif encore parmi les jeunes générations, les Millennials et la génération Z.

Au bout du compte, le parcours d’achat dans l’univers du luxe « est devenu de plus en plus multi-écrans et omni-canal. » A noter que l’acte d’achat s’effectue majoritairement en ligne (51%) pour les consommateurs nés après 1995, ceux de la génération Z. Aujourd’hui, environ 20% des articles de luxe sont acheté sur internet. L’étude observe d’ailleurs que le tiers des personnes qui dépensent le plus en produits de luxe sont plus susceptibles d’acheter en ligne.

Les réseaux sociaux seraient même un facteur d’influence prépondérant, supplantant magazines, télévision et sites de marques. De quoi réjouir Facebook, commanditaire de l’étude.

« Impulsés par la Chine, les médias sociaux et les influenceurs gagnent du terrain et conservent leur place en tant que principal levier d’influence auprès des consommateurs de luxe, avec une hausse de 30 points par rapport à 2013 » commente pour sa part le directeur associé du BCG (Boston Consulting Group), Olivier Abtan.

Stratégie digitale

Conquête et fidélisation client chez Leroy Merlin : « push notification » et personnalisation à venir

Leroy Merlin prépare la mise en service du « push notification » sur mobile pour contacter sa clientèle en local et travaille la personnalisation de ses messages. Le prochain grand enjeu sera de mettre à disposition de ses responsables de magasin la gestion des campagnes sur Facebook et sur Google.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !