Les entreprises desserrent l’étau sur leurs budgets informatiques en 2021

Après un net recul de 5,4% en 2020 des dépenses en informatique, les entreprises devraient relancer leurs budgets de 4% en 2021. C’est ce que montre une évaluation mondiale réalisée par le cabinet américain Gartner.

Les logiciels d’entreprises en tête des augmentations de dépenses

Les dépenses en logiciels d’entreprise devraient connaître le plus fort rebond en 2021 (augmentation de +7,2%) en raison de l’accélération des efforts de numérisation par les entreprises pour accepter les connexions distantes, fournir de l’apprentissage à distance ou de la télésanté ainsi que de l’hyper-automatisation. « Tout ce qui peut et doit être automatisé sera automatisé », résume Garner faisant référence aux processus d’entreprise.  

En 2020, ce sont les dépenses en terminaux (téléphones, imprimantes, PC) qui ont le plus reculé (-13,4%), suivies par les dépenses en services informatiques (-4,6%), puis par les logiciels d’entreprise (-3,6%). En 2021, la plus grosse part des dépenses des entreprises ira aux télécoms (36% des dépenses), en croissance de +2,8%. Puis viennent les dépenses auprès des prestataires de services informatiques (29% des budgets des entreprises) en croissance de 4,1%. Quant aux logiciels d’entreprise, ils représentent 13% des budgets informatiques et connaîtront une croissance de 7,2%.

L’actualisation des téléphones et des imprimantes mise de côté

«Les entreprises ont plus d’informatique à faire et moins d’argent pour le faire, elles retirent donc de l’argent des domaines où elles peuvent se le permettre, tels que l’actualisation des téléphones portables et des imprimantes, c’est pourquoi la croissance des appareils et des télécoms sera moindre en 2020 » pointe Gartner.

« Les DSI privilégient les projets où le retour sur investissement est le plus rapide. Les DSI dépensent plus dans des domaines qui accéléreront le business digital, tels que l’IaaS (infrastructure informatique fournie comme un service) ou les logiciels de gestion de la relation client » ajoutent les analystes.

Les dépenses en Cloud visibles en 2021 seulement

Les dépenses en Cloud ne seront pas visibles sur 2020, à cause du ralentissement de l’activité des entreprises entre avril et août, et les programmes « essayer avant d’acheter » des fournisseurs de Cloud, il faudra attendre 2021 pour qu’elles apparaissent dans les bilans des fournisseurs, considère Gartner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !