Les commerçants de proximité invités à se muer en e-commerçants

Les services de petitscommerces.fr

Afin d’aider les commerçants de proximité à écouler leurs stocks et à poursuivre leur activité, le gouvernement propose de les faire basculer en e-commerce qu’ils aient été contraints de fermer leurs points de vente ou qu’ils soient impactés par les mesures de confinement.

Des prestataires qui ciblent les petits commerçants

Cédric O, secrétaire d’Etat au numérique et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances publient une liste de prestataires motivés pour accompagner les commerçants sur le web en leur proposant des offres préférentielles durant la crise voire gratuites.

Au-delà, Cédric O considère que c’est l’occasion de faire connaître auprès des consommateurs les options à leur disposition pour soutenir leurs commerçants de proximité.

On découvre une offre de plateformes plus ou moins évoluées en matière de fonctions e-commerce – paiement, livraison, catalogue de produits, ship from store, click & collect – ciblant les petits commerces et les artisans. On trouve ainsi des challengers tels que Epicery, MonCommerçantChezMoi by Wynd, Teekers ou petitscommerces ainsi qu’une offre peu connue de La Poste, Ma ville mon shopping. Cependant, l’offre de Wynd semble à peine sèche car créée pour le contexte de la crise actuelle, le site Ma ville mon shopping doit ré-ouvrir le 26 mars et Epicery est spécialisé dans l’alimentaire.

Des poids lourds avec CDiscount en tête

Côté poids lourds du secteur, on trouve les services de CDiscount, suivis par ceux de Leboncoin, eBay ou Rakuten. Parmi les offres, Prestashop et WiziShop proposent pour leur part de développer des sites e-commerce, un chantier qui semble décalé par rapport aux difficultés actuelles.

Face à la crise du Covid-19, la vente en ligne reste autorisée sous réserve de respecter les consignes pour des conditions sanitaires irréprochables. Ces consignes concernent ceux qui préparent les colis, ceux qui les livrent ou les reçoivent. Le gouvernement a publié un guide des bonnes pratiques à destination des professionnels : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-precautions-sanitaires-livraison-colis

Ayant quand même conscience que le canal du e-commerce ne va pas être si facilement accessible pour les commerçants, notamment les plus petits, un guide pratique à destination des artisans, commerçants et indépendants a été publié samedi 20 mars sur la plateforme « France Num » pour aider les petites entreprises à utiliser ces outils.

Une réaction sur “Les commerçants de proximité invités à se muer en e-commerçants” :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !