Les boutiques virtuelles en 3D sur internet reprennent des couleurs

Crise sanitaire oblige, l’immersion dans des boutiques en 3D sur internet a le vent en poupe. Les réalisations proposées par les marques les plus avancées permettent de relier la boutique au site e-commerce et de remplir son panier d’achat au fur et à mesure du déplacement virtuel dans le point de vente.

Boutique Christian Dior des Champs Elysées

Depuis la mi-février 2020, la boutique Dior des Champs Elysées est virtualisée en 3D. Les produits présentés de manière immersive peuvent être placés dans son panier d’achat e-commerce. Autre cas plus récent, ouvert fin 2020, la boutique virtuelle de Clarins, adopte le même principe. On peut acheter les produits présentés en les plaçant dans son panier e-commerce.

La boutique virtuelle de Clarins

Le même principe est retenu pour la marque de prêt à porter de luxe Dolce & Gabbana même si l’expérience pâtit légèrement de disgracieux numéros de référence qui apparaissent lorsque l’on clique sur un produit mis en exposition. Mais l’expérience la plus désagréable est celle adoptée par Lancôme Paris.

Boutique Dolce & Gabbana de Paris Saint Honoré

Dans un autre univers, proche d’une boutique télécoms d’Orange, on peut relever l’expérience 3D créée par Spark en Nouvelle Zélande qui permet de consulter les différentes offres multimédia et de les acheter en ligne.

Boutique Spark

 

La Redoute tente l’hybridation entre le digital et le magasin pour ses produits d’ameublement

La visite virtuelle lancée en mars par La Redoute

Dans cette période compliquée par la crise sanitaire, La Redoute relie ses points de vente physiques, ses vendeurs grâce au digital qui sert de passerelle vers son site e-commerce lorsqu’il s’agit de ses gammes de produits pour l’ameublement et la décoration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !