L’enseigne de mode Camaïeu mise en liquidation, 2600 emplois supprimés

Le tribunal de commerce de Lille a prononcé ce mercredi, la liquidation judiciaire de l’enseigne de prêt-à-porter Camaïeu. Les 2600 employés devraient être licenciés sous trois semaines. Cette décision judicaire entraînera la fermeture des 514 magasins de Camaïeu en France.

L’actionnaire s’était donné deux ans pour redresser la barre

La CGT met en cause la gestion de Hermione People and Brands (HPB), actionnaire de Camaïeu depuis deux ans, et filiale de la financière immobilière bordelaise (FIB), propriété de l’homme d’affaires Michel Ohayon. HPB pour sa part se plaint de l’obligation faite aux commerçants de régler les loyers des boutiques lors de la période Covid, alors que les points de vente étaient fermés. Les administrateurs judiciaires de Camaîeu avaient demandé la liquidation judiciaire. En 2020, HPB s’était donné deux ans pour remettre à l’équilibre l’enseigne, fondée en 1984.

Hermione People & Brands détient un portefeuille d’enseignes patrimoniales grand public et complémentaires avec 23 magasins affiliés Galeries Lafayette, La Grande Récré, Camaieu, Gap France et Go Sport. HPB revendique un réseau de 1000 points de vente en France et 27 millions de clients fidèles. Le groupe déclare vouloir accompagner ces marques vers une croissance en omni-canal, durable, rentable et responsable.

Acquisition de Cafés Legal en mars 2022

En mars 2022, HPB a effectué l’acquisition de Cafés Legal, se tournant pour la première fois vers l’alimentaire. . HPB a repris l’entreprise comprenant l’outil de production, 68 brevets et 157 marques de Cafés Legal, ainsi que les 137 salariés. Cafés Legal a mis au point en 2018 une capsule végétale compatible avec les machines à café Nespresso, biodégradable et compostable, sans plastique ni aluminium.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *