Le télétravail devrait être employé plus souvent à l’Assurance Maladie

Nicolas Revel, directeur général de l’Assurance maladie

L’Assurance maladie devrait recourir plus souvent au télétravail de ses agents au vu de sa réussite durant le confinement. C’est ce qu’exprime Nicolas Revel, directeur général de l’Assurance maladie. « Le télétravail va probablement rentrer davantage dans nos pratiques professionnelles » déclare-t-il.

Un doublement du nombre d’arrêts de travail

Le télétravail est intervenu alors que le volume de dossiers à traiter explosait. « Nous avons à peu près doublé le nombre de dossiers d’arrêts de travail que nos équipes doivent gérer par semaine. Tout ceci dans une découverte du télétravail qui a été globalement une réussite » se félicite le dirigeant.

A l’instar d’autres organisations, la CNAM (Caisse nationale d’assurance maladie) va devoir maintenant déterminer la durée idéale du temps passé en télétravail. « Il faudra trouver le bon équilibre parce que l’on ne va pas rester 5 jours sur 5 en télétravail, mais je pense que le télétravail a trouvé sa place » ajoute-t-il. Le DG et ancien secrétaire général adjoint de la présidence de la République entre 2012 et 2014, sous la présidence de François Hollande s’est exprimé le 4 juin sur BFM Business.

20 000 employés basculés en télétravail

Le basculement en télétravail a été massif à la CNAM. « En 15 jours, 20 000 employés de l’assurance maladie ont été basculés en télétravail » décrit le dirigeant. Dès le 17 avril, dans les Deux Sèvres, en quelques jours seulement, le télétravail a été généralisé dans la caisse d’assurance maladie pour assurer la protection des équipes et assurer la continuité de service. C’est l’équipe informatique locale qui a assuré la transition. Le 5 mai, 1400 agents de la CPAM des Bouches du Rhône étaient équipés d’une solution de travail à distance.

La CNAM partait de loin. « Nous n’avions pas beaucoup de télétravail notamment dans les caisses primaires d’assurance maladie. Il y avait une demande forte de la part des employés [NDLR : afin de se protéger du Coronavirus]. Nous partions de loin » reconnait Nicolas Revel.

Une continuité des missions assurée à distance

Ce passage en télétravail n’aura pas pénalisé les tâches à effectuer malgré la forte augmentation des volumes de dossiers à traiter, affirme le dirigeant. « Nos missions essentielles sont de rembourser les patients et les soignants. Elles ont pu être sécurisées de A à Z. Il n’y a eu aucune rupture dans le paiement des prestations de soins. Il a notamment fallu gérer l’arrivée de 1,8 million d’arrêts de travail dérogatoires, pour garde d’enfants » pointe-t-il. Un site web a été développé en 8 jours pour que les entreprises puissent faire leur déclaration en ligne facilement.

4 réactions sur “Le télétravail devrait être employé plus souvent à l’Assurance Maladie

  1. AvatarMARION

    Une toute petite boite de service public bien entendu aux faits de tous les outils modernes…à sa disposition depuis des décennies…

    Un ex acteur du télétravail au niveau national …à la retraite

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !